Une Tesla Model S sur pilote automatique a eu un accident

Le lundi 22 janvier 2018, une Tesla Model S sur pilote automatique a embouti un camion de pompier à Culver City, en Californie. Le Culver City Fire Department a reporté l’accident en postant sur sa page Twitter une photo de la collision entre les deux véhicules.

Sur l’image, on peut voir clairement le devant de la Tesla Model S s’encastrer à l’arrière du camion des pompiers.

Dans leur publication, les pompiers du Culver City Fire Department ont indiqué qu’ils étaient en train d’intervenir pour régler un accident sur une autoroute quand leur camion s’est fait emboutir par la Tesla. Ils ont également tenu à rassurer leurs followers en indiquant qu’il n’y a eu aucun blessé.

Pour sa défense, le conducteur de la Tesla Model S a expliqué que son véhicule était en pilotage automatique.

Le Tesla Model S, un véhicule sécuritaire

Malgré la collision et les dégâts subis par les deux véhicules, tout le monde s’en est sorti sain et sauf. Même si le devant de la Tesla a été complètement ravagé par le choc, le conducteur s’en est sorti indemne. Pour ce qui est des collisions frontales, le Model S est reconnu pour être le modèle le plus sur du constructeur.

Le Tesla Model S a reçu 5 étoiles dans toutes les catégories de sécurité auprès de la NHTSA, l’agence fédérale américaine en charge de la sécurité routière. Toutes les précautions prises par Tesla ont donc permis au chauffeur de ce Model S de ressortir de cet accident sans aucune égratignure.

Responsabilité du conducteur

Tesla n’a fait aucun commentaire concernant cet accident. Toutefois, lors de la sortie de cette voiture, le constructeur avait été très clair sur le fait que malgré la présence du pilote automatique, le conducteur devait rester vigilant et était toujours responsable du véhicule.

Ce n’est pas la première fois qu’un véhicule Tesla fonctionnant sur pilote automatique est impliqué dans un accident. En 2016, un Tesla Model S en pilotage automatique avait causé un grave accident en Floride. Le National Transportation Safety Board (NTSB)) avait accusé le pilote automatique d’être à l’ origine de l’accident.

Suite à ce deuxième accident causé par cette fonctionnalité, le NTSB a envoyé deux enquêteurs pour mener une investigation sur le terrain.

Mots-clés teslatesla model s