Une toile peinte par une IA mise aux enchères chez Christie’s

Christie’s est la première maison de ventes aux enchères dans le monde. La société londonienne est le carrefour d’innombrables œuvres d’art de prestige. Parmi les toiles que la maison met en vente, beaucoup mettent en avant des personnages historiques de premier plan comme Napoléon, Lady Diana, Léonard de Vinci, Vincent Van Gogh, Rembrandt et bien d’autres…

C’est dans le cadre prestigieux des locaux de Christie’s qu’est vendue aux enchères une œuvre peinte par des algorithmes.

oeuvre IA

Crédits : Obvious.

 Il s’agit d’un tableau de style « Old Master. » La conception de l’œuvre est censée rappeler le génie des grands artistes européens d’antan. La maison anglaise estime que ce tableau devrait rapporter entre 7 et 10.000 dollars.

Cette œuvre fait partie d’une série de toiles représentant la famille fictive Belamy. Ces peintures rentrent dans le cadre d’une collaboration entre Christie’s et Obvious, un collectif artistique parisien, un projet intitulé « Portait d’Edmond De Belamy. »

La réalisation du tableau par Obvious

Les programmeurs du collectif parisien commencent par entraîner le réseau neuronal de l’intelligence artificielle de manière à renforcer son acuité visuelle. Pour cela, l’équipe rassemble de 15 000 images peintes entre le XIVe et le XXe siècle.

L’algorithme peut ainsi créer une image originale grâce à ce que l’équipe Obvious appelle une « organisation conflictuelle générative. »

Cette technique se base sur deux parties, le générateur et le discriminateur, complémentaires l’un de l’autre. « Le générateur se base sur le décor pour créer une nouvelle image. » explique Hugo Caselles-Dupré, membre d’Obvious. « Le discriminateur tente de faire la différence entre une image créée par l’homme et celle du générateur. Pour obtenir un résultat, on trompe le discriminateur en lui faisant croire que les nouvelles images sont de vrais portraits. »

Une prouesse technologique

Le collectif parisien est fier de son succès. Les formules mathématiques qui renvoient à l’algorithme sont d’ailleurs indiquées en bas du tableau. Christie’s est satisfaite du génie des artistes et surtout des scientifiques français. La maison anglaise se dit notamment confiante dans l’intérêt que suscitera le tableau.

La toile représente un homme au visage un peu flou. Cela n’empêche qu’elle est vendue avec d’autres œuvres prestigieuses, notamment celles d’Andy Warhol, Keith Haring ou Louise Nevelson. Les tableaux de Marc Chagall et de Pablo Picasso feront aussi partie de ce prestigieux catalogue.