Une vlogueuse a diffusé son accouchement sur Facebook

Rebecca Meldrum est une maman très connectée et elle se passionne ainsi depuis longtemps pour les réseaux sociaux. C’est précisément ce qui l’a poussé à diffuser son dernier accouchement sur Facebook.

Mrs Meldrum habite en Écosse et elle a lancé un blog en 2014 afin de partager ses pensées et ses aventures quotidiennes. Loin de se limiter à ce seul et unique support, elle a ensuite créé une page sur Facebook et une chaîne sur YouTube, où elle partage fréquemment de courtes vidéos.

Accouchement Facebook

Elle s’est rapidement imposée dans la blogosphère britannique et elle a été invitée à rejoindre l’équipe de ChannelMum, une plateforme sociale consacrée aux (futures) mamans.

Une grossesse à risque

Maman de deux enfants, elle a ressenti le besoin d’agrandir la famille l’année dernière et elle a donc profité d’un séjour en Floride en compagnie de son mari pour concevoir un troisième bébé.

Certains d’entre vous le savent peut-être, mais la Floride fait partie des nombreuses régions touchées par le virus Zika. Identifié pour la première fois à la fin des années 40 en Ouganda, ce virus a été le responsable de plusieurs épidémies dans les années suivantes et il a commencé à s’étendre sur le continent américain en 2015.

Extrêmement dangereux, ce virus peut provoquer des fièvres, mais aussi des éruptions cutanées, des céphalées et des douleurs articulaires. Toutefois, il présente surtout un danger pour les nourrissons et il peut ainsi provoquer des microcéphalies chez les fœtus.

Pour toutes ces raisons, la grossesse de Rebecca a été très difficile et la future maman a ainsi dû subir de nombreux tests et pas moins de dix-neuf échographies. Les examens ont révélé plusieurs anomalies. Le crâne du fœtus était en effet plus petit que prévu. Pour ne rien arranger, la maman a commencé à souffrir d’hypertension artérielle. Les futurs parents ont été très éprouvés, mais ils n’ont pas perdu espoir et leur petite fille a continué à grandir pendant plusieurs semaines.

Un live très suivi

En raison des risques encourus, les médecins ont cependant décidé d’admettre en urgence la future maman la semaine dernière.

Elle n’avait pas prévu de le faire, mais la jeune femme a décidé de retransmettre son accouchement en direct par le biais de Facebook Live, et ce au travers d’une série de sept vidéos tournées à différents moments-clés.

L’initiative a rencontré un certain succès et plusieurs milliers de personnes ont ainsi pu accompagner la vlogueuse dans ces heures cruciales.

Fort heureusement pour les futurs parents, tout s’est très bien passé et leur petite fille se trouve en très bonne santé.

Il faut tout de même rappeler que ce n’est pas la première fois qu’une maman filme son accouchement en direct.

Une publicitaire britannique en a effectivement fait tout autant en début d’année et un père s’était prêté au même exercice au printemps 2016… après s’être emmêlé les pinceaux sur son téléphone. Il croyait effectivement qu’il était en train de filmer une simple vidéo et il n’a pas réalisé tout de suite ce qui était en train de se passer.

Mots-clés facebookweb