Universal : les données financières de l’entreprise leakées sur le web

Les Anonymous et autres hacktivistes sont très en forme depuis ce week-end. Très en forme, même. Entre les sites qui sont tombés comme des mouches, le défaçage de Vivendi ou encore le catalogue de Sony qui s’est retrouvé tout d’un coup sur la toile, on peut même dire qu’ils pètent le feu. Oui, et certains d’entre eux ont d’ailleurs été très loin et ils sont ainsi parvenus à mettre la main sur les données financières du groupe Universalpour les années 2001 – 2008. Données qui se sont ensuite mystérieusement retrouvées sur tous les réseaux peer2peer de la planète et qui peuvent donc être consultées par n’importe qui…

Universal : les données financières de l'entreprise leakées sur le web

Et là, c’est quand même très drôle. Si l’on en croit Reflets.info, alors il semblerait que la situation financière d’Universal ne soit pas si préoccupante que cela. Plutôt étonnant, surtout quand on sait que nos chers majors n’ont de cesse de gémir et de geindre sur leur sort, pointant systématiquement du doigt les pirates et les accusant de tuer l’industrie. Voire même les artistes, d’ailleurs. Entre les optimisations fiscales, les subventions déguisées et le reste, la firme s’en sortirait donc très bien et il se pourrait même (notez le conditionnel) que ses actionnaires soient en train de remplir leur jacuzzi avec des billets de 100 $ à l’heure où nous parlons. Le tout avec des filles à moitié nues et reprenant en choeur tous les titres de Florent Pagny et de Pascal Obispo.

Pour le moment, l’archive est en cours de téléchargement chez moi (400 Mo, ça en fait des brouzoufs, hein) et je n’ai donc pas encore eu l’occasion de mettre mon nez dedans, mais sachez que si vous souhaitez la récupérer chez vous, tous les liens qui vont bien se trouvent par ici. Et bien évidemment, on va maintenant s’asseoir tranquillement et attendre patiemment le communiqué de presse de chez Universal.

Via

Mots-clés anonymousuniversal