Universal voudrait se débarrasser de la version gratuite de Spotify

Spotify est actuellement disponible en version gratuite, ou payante. Les utilisateurs optant pour la première formule peuvent accéder à tout le catalogue de la plate-forme mais ils doivent composer avec quelques spots publicitaires bien sentis en échange. S’ils veulent s’en débarrasser, ils doivent opter pour une formule d’abonnement. La machine est plutôt bien rodée, mais Universal ne l’entendrait pas vraiment de cette oreille.

Selon le Financial Times, le groupe ne serait pas vraiment convaincu par le modèle économique de la firme suédoise. Pas du tout, même, et il ferait même pression pour qu’il en change.

Spotify Universal

Spotify pourra-t-il maintenir sa version gratuite ? Ce n’est pas garanti, malheureusement.

En réalité, Universal souhaiterait que Spotify abandonne définitivement sa version gratuite pour forcer la main à ses utilisateurs, et pour les pousser à sortir la carte bleue.

Spotify n’a plus besoin d’une version gratuite pour exister

Du point de vue du géant, la solution gratuite n’aurait plus aucune utilité à l’heure actuelle. Les consommateurs ont effectivement pris l’habitude du « cloud » et ils n’ont plus besoin de cette carotte pour délaisser leur bibliothèque musicale. Le plus beau, c’est qu’il ne serait pas le seul à le penser.

En réalité, si l’on en croit l’article publié par Rolling Stone la semaine dernière, la Warner serait elle aussi de cet avis.

Certains artistes vont encore plus loin, en remettant en cause ces plateformes. Tout le monde se souviendra sans doute des propos tenus par Taylor Swift au sujet de Spotify. De ses propos, mais aussi de sa décision de retirer toutes ses chansons de la plateforme.

Universal, la Warner et tous les autres oublient malheureusement un point crucial. Il y a aussi des personnes qui ne passeront jamais sur une version payante. Qui ? Les enfants, et les adolescents. Peu de parents ont effectivement les moyens (et l’envie) de débourser une dizaine d’euros par mois pour chaque membre de la famille.

Sans cette version gratuite, ces publics risquent de se tourner (de nouveau) vers le piratage. Tout le problème étant que les jeunes d’aujourd’hui seront aussi les consommateurs de demain. S’ils prennent l’habitude de télécharger illégalement leur musique, il sera très difficile de les faire revenir dans le droit chemin.

A terme, cela pourrait porter préjudice à toute l’industrie musicale.

Mots-clés spotifyuniversal