Usine Tesla en Allemagne : Elon Musk cherche à apaiser les préoccupations environnementales

Il semblerait que l’usine du constructeur automobile américain Tesla, en Allemagne, ne fasse pas que des heureux. Reuters rapporte, en effet, le dimanche 26 janvier 2020 que des manifestations se sont produites sur le site de l’usine à cause des problèmes soulevés par les résidents locaux sur les potentiels problèmes environnementaux que pourrait engendrer le site, en particulier, sur l’eau.

Apparemment, le PDG de Tesla, Elon Musk aurait cherché à apaiser les tensions en affirmant que l’usine utiliserait moins d’eau que ce qui avait été prévu à l’origine.

Crédits Pexels

Dans ses documents de planification de l’usine, la société américaine avait estimé qu’elle aurait besoin de tirer 372 mètres cubes d’eau par heure du réseau public d’eau potable. Ce qui a déclenché une ruée des protestations de la part des résidents locaux en début de ce mois de janvier.

Ce à quoi Elon Musk n’a pas manqué de répondre dans un tweet publié le samedi 25 janvier 2020 déclarant :

On dirait que nous devons clarifier certaines choses! Tesla n’utilisera pas autant d’eau quotidiennement. Ce sera peut-être le cas d’une utilisation de pointe rare, mais pas un événement quotidien.

Les résidents locaux craignent que Tesla ne vienne polluer leurs eaux et dégrader leurs forêts

Mais mis à part l’eau, l’utilisation que fera Tesla de la forêt sur sa propriété semble aussi poser problème.

Dans un tweet, le PDG a néanmoins tenu à rassurer les défenseurs de l’environnement que « seule une petite partie de la forêt sur la propriété que Tesla avait achetée dans la périphérie de Berlin serait coupée pour construire l’usine prévue ». Il a d’ailleurs ajouté – peut-être l’a-t-il écrit avec un air ironique – que « de plus, ce n’est pas une forêt naturelle – elle a été plantée pour servir de papier carton ».

Pour rappel, le constructeur automobile a annoncé son intention de construire sa première usine automobile européenne à Gruenheide, dans l’est du Brandebourg, en novembre 2019. Bien que les politiciens, les syndicats et les groupes de l’industrie aient accueilli la décision avec joie, soutenant que cela créera des emplois dans la région, les groupes environnementaux et une association des eaux de Brandebourg ont pointé du doigt et ont émis des avertissements contre « de graves et étendus problèmes d’approvisionnement en eau potable et d’évacuation des eaux usées » que pourrait engendrer l’usine.

Par ailleurs, le quotidien économique allemand Handelsblatt a rapporté le dimanche 26 janvier 2020 que Tesla avait demandé des subventions pour la production et la recherche de cellules de batterie en Allemagne.

Le gouvernement allemand sera-t-il d’accord pour octroyer cette subvention ? Affaire à suivre.