V Sagitta : des chercheurs prédisent l’explosion du système binaire en supernova aux alentours de 2083

Dans quelques dizaines d’années, Sirius, actuellement la plus lumineuse des étoiles visibles depuis la Terre serait, selon une étude récente, devancée par V Sagittae (V Sge), une étoile faisant partie d’un système binaire se trouvant dans la constellation de La Flèche, et qui menace d’exploser.

La scène, sous la forme de supernova, se produira probablement en 2083, à l’occasion de l’explosion de V Sge, provoquant une forte luminosité de celle-ci. Quoique, avant la fin de la vie de cette étoile, on assistera peu à peu à l’augmentation de l’intensité de sa luminosité.

Crédits Pixabay

L’étude a été réalisée par Bradley E. Schaefer, Juhan Frank et Manos Chatzopoulos, en collaboration avec le département de physique et d’astronomie de la Louisiana State University et a été présentée lors de la 235e réunion de l’American Astronomical Society.

Une explosion qui sera due à l’effondrement du système binaire

Selon les chercheurs, bien avant 2083, année probable de l’explosion, la luminosité de V Sge augmentera de manière brusque, et ce phénomène sera suivi d’un accroissement du « taux d’accrétion » entraînant une propagation de masse sur la naine blanche.

En fait, des études précédentes basées sur des photos archives démontrent que le V Sge est une structure qui sort de l’ordinaire. Ainsi, dans les années 1890, le facteur d’éclaircissement de V Sge était de 10X, 2,5 magnitudes, ce qui est une première dans l’histoire de l’univers.

Selon Franck : « Cet éclaircissement ne peut résulter que de l’augmentation exponentielle de la vitesse de chute de l’étoile compagnon normal, parce que l’orbite binaire s’enroule rapidement ».

Une luminosité maximale de V Sge sur un mois, d’ici environ 60 ans

La fusion des deux étoiles donnera naissance à une étoile couverte de gaz (notamment par de l’hydrogène) avec un faible noyau nain blanc et la Terre pourrait profiter du spectacle pendant une durée approximative d’un mois.

Cependant, la détection de la date exacte de la fusion de ces deux étoiles est toujours ambiguë. Selon Frank, cette tâche est complexe compte tenu des manques de précision dans les données jusqu’ici disponibles.

Néanmoins, « Cette fusion se situera approximativement entre 2067 et 2099, probablement près du milieu de cette fourchette» a-t-il déclaré. D’où les estimations d’une explosion en 2083.