Va-t-il désormais falloir se méfier des virus extraterrestres ?

Selon Paul Davies, un astrobiologiste et cosmologiste de l’Arizona State University, il se pourrait que des virus extraterrestres existent. D’après ce scientifique, si les hommes découvraient des formes de vies sur d’autres planètes, des virus pourraient très bien en faire partie. Paul Davies a cependant déclaré que si ces virus existaient vraiment, il n’y aurait aucune raison de les craindre.

C’est dans un podcast sur la possibilité d’une vie extraterrestre que ces déclarations ont été faites par Paul Davies. Dans la séquence vidéo, l’astrobiologiste a aussi expliqué que l’existence de microbes et autres agents microscopiques était une condition sine qua non au développement d’une forme de vie.

La photo d'une planète revêtue d'un masque
Image par cromaconceptovisual de Pixabay

Ainsi, pour le chercheur, sur une planète favorable à la vie, les hommes finiraient forcément par découvrir des virus. Il estime que ces derniers pourraient faire partie d’écosystèmes entiers comme c’est le cas sur Terre.   

Pas de vie sans microbes et virus !

Paul Davies a donc affirmé qu’il ne pourrait y avoir d’êtres vivants sur d’autres planètes sans les microbes et les virus. D’après lui, si des formes de vies étaient découvertes ailleurs que sur Terre, elles n’existeraient sûrement pas sans être passées par une phase microscopique.

Dans le podcast, le scientifique a également souligné le fait que les virus devaient être considérés comme des éléments importants de tout écosystème. Pour appuyer son argument, il a notamment rappelé que ces agents infectieux ont la capacité de transférer du matériel génétique d’un organisme à un autre.

Au cours de ces explications, Paul Davies a par ailleurs évoqué le processus de transfert horizontal de gènes. Il a alors expliqué que si une vie cellulaire existait sur une autre planète, ce processus aurait certainement pu s’y produire.

Pour rappel, le transfert horizontal de gènes est un processus au cours duquel le matériel génétique d’un virus est intégré dans le génome de son hôte. Par conséquent, d’après Paul Davies, il pourrait tout à fait être possible que les virus fassent partie de l’équation de la vie sur d’autres planètes.

A lire aussi : Covid-19 : selon cette étude, plus de 80 % des Américains possèderaient maintenant des anticorps au virus

Les virus extraterrestres ne représenteraient qu’une faible menace pour les hommes

Au sujet des dangers que ces éventuels virus extraterrestres pourraient représenter pour les hommes, l’astrobiologiste s’est voulu rassurant.

« Les virus dangereux sont ceux qui se sont très étroitement adaptés à leurs hôtes. »

Paul Davies

S’il existait réellement des virus extraterrestres, les hommes n’auraient donc pas à s’en faire. Pour cause, ces virus n’auraient évolué que pour pouvoir infecter les êtres vivants sur leur planète.

Mots-clés exobiologievirus