Val Kilmer n’était initialement pas intéressé pour jouer dans “Top Gun”

Dans son autobiographie venant de sortir, l’acteur Val Kilmer revient sur son aventure Top Gun et à quel point le réalisateur Tony Scott l’avait incité à rejoindre le casting. Celui qui se remet d’un cancer de la gorge loue au passage le professionnalisme de Tom Cruise durant la matérialisation du long-métrage.

S’il serait aujourd’hui difficile de concevoir Tom Gun sans Val Kilmer, ce dernier a toutefois bien failli ne jamais être un rival de choix pour le personnage de Tom Cruise. Dans son autobiographie “I’m Your Huckleberry” sortie cette semaine, le premier a ainsi clairement fait savoir qu’au départ, le projet ne l’intéressait point.

“Je ne voulais pas le rôle”, écrit Val Kilmer dans des propos rapportés par Entertainment Weekly. “Je ne me souciais pas du film. L’histoire ne m’intéressait pas. Mon agent, qui était également celui de Tom Cruise, m’a pratiquement torturé pour que je rencontre au moins Tony Scott, disant qu’il était l’un des réalisateurs les plus en vue et que je ne pouvais pas me permettre de ne pas en rencontrer le plus grand nombre possible, et qu’il était également complètement obsédé par moi”.

Val Kilmer sur Tom Cruise dans “Top Gun” : “Son dévouement était admirable”

L’enthousiasme de Tony Scott, disparu en 2012, aurait convaincu Val Kilmer de rejoindre l’équipe de Top Gun. “Je sais que le scénario est trop faible, mais il va s’améliorer, Val. Attendez de voir ces jets. Ils vont vous couper le souffle”, aurait ainsi déclaré le réalisateur à l’acteur. Ce dernier se souvient également d’un Tony Scott “imitant les sons et les mouvements des avions comme si nous avions 6 ans”.

“L’enthousiasme britannique de Tony Scott était le remontant dont mon ego avait besoin”, poursuit Val Kilmer. “En fin de compte, il a submergé mon dédain pour le projet avec une positivité pure et simple. Chaque jour, il s’exclamait : ‘C’est incroyable ! C’est magnifique ! C’est incroyable. Vous allez devenir des rois.'”

L’acteur reconnaît que Tom Cruise et lui étaient différents dans la mesure où le premier se montrait plus investi dans son travail : “Dès le premier jour, il s’est concentré sur un objectif singulier : devenir le plus grand héros d’action de l’histoire du cinéma. Il passait ses nuits à apprendre des répliques; il passait chaque heure du matin à perfectionner ses cascades. Son dévouement était admirable. Bien sûr, le fait qu’il ait atteint son objectif est encore plus admirable”.

Val Kilmer glisse pour finir une anecdote où, un jour, il avait convié Tom Cruise à une chasse au trésor où celui-ci pouvait remporter une bouteille de champagne particulièrement onéreuse en cas de victoire.

Il ne m’a jamais remercié pour la partie rappelant Iceman [NDLR : le surnom du personnage de Val Kilmer dans ‘Top Gun’]. Je pensais que cela briserait la glace, mais il faut croire que la glace était solide”.

Mots-clés top gunval kilmer