Le Vatican demande qu’Instagram ouvre une enquête pour la photo osée likée par le compte du pape

L’histoire concernant le « like » par le compte officiel Instagram du Pape d’une photo osée postée par Natalia Garibotto est devenue une affaire sérieuse. Alors que le « petit cœur » attribué à la photo avait laissé les internautes perplexes, le Vatican assure que cet acte n’est pas l’œuvre des équipes en charge de la gestion du compte Instagram du Pape François.

Un responsable du Vatican a déclaré que l’on pouvait exclure l’hypothèse que le like provienne du Saint-Siège. Le Vatican a par conséquent demandé des explications au réseau social Instagram et a réclamé qu’une enquête soit effectuée pour trouver la personne qui a commis cet acte.

Crédits Pixabay

Concernant le like, il a été effacé par les gestionnaires des comptes du Pape le 14 novembre, c’est-à-dire le lendemain de l’incident.

Une histoire embarrassante

Natalia Garibotto est un mannequin brésilien de 27 ans. Dans sa publication devenue célèbre, la jeune femme pose en train de ranger des livres dans un casier scolaire, toutefois, elle est presque dénudée, en porte-jarretelles et les fesses découvertes.

La marque d’appréciation venant du compte du Saint-Siège n’est pas passée inaperçue aux yeux de la brésilienne. Cette dernière a profité de l’occasion pour booster sa popularité auprès des internautes et a commenté : « Au moins j’irai au paradis », après avoir remarqué le like inhabituel. Elle a ensuite posté sur son compte une photo montage d’elle avec le Pape François, ce dernier complètement consterné. 

D’où vient l’erreur ?

Le compte officiel Instagram du Pape François compte actuellement 7,4 millions d’abonnés. Selon les informations, le compte du Saint-Siège n’a jamais liké d’autres comptes depuis sa création. De plus, bien que le compte en question appartienne au Pape François, ce dernier ne s’occupe pas directement de son contenu mais il existe une équipe qui le fait à sa place.

La question est ainsi de savoir si l’erreur provient de l’une des personnes en charge de la gestion du compte Instagram et si c’est le cas, quelle en est la raison ? Plusieurs hypothèses peuvent être avancées, soit c’est une simple erreur de manipulation, soit c’est un acte délibéré pour discréditer le Pape. Est-t-il aussi possible que l’erreur provienne de la plateforme Instagram elle-même ? Il n’est pas non plus impossible que le compte en question ait été victime d’un acte de piratage. Affaire à suivre.

Mots-clés instagram