Venez survoler le cratère Korolev de Mars

Le tourisme spatial ne sera bientôt plus un rêve. À l’heure actuelle, de nombreuses entreprises projettent d’organiser des voyages dans l’espace pour des particuliers. En attendant que ces projets se concrétisent, vous avez la possibilité d’explorer l’immensité de l’univers en naviguant sur la toile.

Si votre rêve c’est d’un jour aller sur Mars, vous pouvez avoir un aperçu de ce à quoi ressemble la planète Rouge grâce à la nouvelle vidéo publiée par l’Agence spatiale européenne (ESA). L’ESA vous propose, à travers cette vidéo, de survoler le cratère de Korolev, une formation de 81 km de diamètre et de 1,8 km de profondeur, qui se situe non loin de la calotte polaire nord, au sud des dunes Olympia Undae, sur Mars.

Un relief de Mars

Sirenum Fossae, Mars – crédits NASA

L’agence spatiale a réalisé cette vidéo en se servant des images capturées par la caméra HRSC (High Resolution Stereo Camera).

Korolev, un cratère rempli de glace d’eau

La vidéo publiée par l’ESA offre une vue magnifique sur Korolev, qui a été baptisé ainsi en l’honneur de l’ingénieur russe Sergei Pavlovich Korolev, à qui on doit le programme d’exploration spatiale de l’ancienne Union soviétique. En regardant ces images, vous pourrez penser que ce cratère est rempli de neige. Pourtant, ce n’est pas le cas.

D’après les explications de l’ESA, la masse blanche qui se trouve au centre du cratère est en fait de la glace d’eau. Les chercheurs pensent que ce cratère contiendrait environ 2 200 km³ de glace. Sous l’effet de la basse pression atmosphérique sur Mars, cette glace peut passer de l’état solide à gazeux.

À lire aussi : Voilà combien il faudrait de personnes pour coloniser Mars

Un travail minutieux

Pour obtenir cette vidéo, l’ESA a combiné cinq bandes d’images capturées par le HRSC. Certaines de ces photos ont été dévoilées par l’agence spatiale en décembre 2018, à l’occasion des 15 ans en orbite de la sonde Mars Express.

En dehors de ces bandes d’images, l’ESA a utilisé des données topographiques obtenues grâce au HRSC pour avoir des clichés en trois dimensions. L’agence spatiale a fourni un travail minutieux pour arriver au résultat qu’on voit à travers cette vidéo. Après l’assemblage des photos, l’ESA a dû retoucher les couleurs pour reproduire fidèlement le paysage martien.

Cette vidéo de 2 minutes 40 a été réalisée par l’ESA en collaboration avec le Planetary Sciences and Remote Sensing, de la Free University de Berlin.

À lire aussi : Le lancement de Perseverance reporté

Mots-clés mars