Verizon lâche AOL et Yahoo pour 5 milliards de dollars

Il y a plusieurs années, le géant américain des télécommunications Verizon, a racheté Yahoo et AOL pour une somme astronomique. Et selon les informations récemment partagées, Verizon a officiellement déclaré avoir revendu ces deux grands noms d’Internet à un fonds de capital-investissement américain, Apollo Global Management.

Chose intéressante dans l’histoire, Verizon a fait une vente à perte. En effet, la firme a cédé AOL et Yahoo pour 5 milliards de dollars, soit un peu plus de la moitié du prix auquel il les a achetés.

Crédits Pixabay

Toutefois, pour cette somme, Verizon aura encore une petite part des bénéfices engendrés par ses deux anciennes possessions.

AOL et Yahoo étaient de mauvais investissements

Il faut dire que depuis quelques années, les affaires n’ont pas l’air d’aller très bien pour Verizon. D’ailleurs, depuis 2019, Yahoo et AOL ne sont pas les seules filiales que Verizon a revendues à perte.

Si vous vous en souvenez, dans les années 2000, AOL et Yahoo n’avaient pas leur égal. Y voyant une occasion en or, Verizon a pris l’initiative d’acheter ces deux sociétés pour un montant total d’environ 9 milliards de dollars.

Cependant, au fur et à mesure que les années se sont écoulées, Verizon a pu constater que tout était loin de se passer comme prévu.

En effet, en 2018, ces acquisitions lui ont causé des pertes s’élevant à plusieurs milliards de dollars, en partie dus à de mauvaises directives et la croissance impressionnante de la concurrence. Quelques années plus tard, Verizon n’a donc pas hésité à céder AOL et Yahoo à Apollo Global Management pour environ 5 milliards de dollars.

Les ventes à perte s’enchaînent pour Verizon

Une fois les transactions terminées, AOL et Yahoo ne constitueront plus qu’une seule entité, Yahoo. Dans l’affaire, Verizon profitera toujours d’une participation de 10 %, et Guru Gowrappan gardera son poste de PDG, poste qu’il occupait à Verizon Media Group (la division médiatique de Verizon constituée d’AOL et de Yahoo).

Pour information, AOL et Yahoo font désormais partie d’une série de ventes à perte faite par Verizon.

Tout a en effet commencé en 2019, lorsque le géant a revendu Tubmlr, qu’elle a acheté 11 milliards de dollars, pour moins de 3 milliards de dollars selon les rumeurs. Et en 2020, après avoir mis 315 millions de dollars sur la table pour acquérir HuffPost, le géant l’a revendu beaucoup moins à BuzzFeed. Ce qui indique bien que l’entreprise est sur la mauvaise pente.