Vers un CES parisien ?

Le CES est un évènement incontournable pour toutes les personnes qui s’intéressent aux nouvelles technologies, mais tout le monde ne peut malheureusement pas s’y rendre puisque ce dernier se déroule à Las Vegas. Du moins pour le moment. Car si l’on en croit RFI, alors Fleur Pellerin et le président du MEDEF seraient actuellement en pourparler avec Gary Shapiro pour qu’il organise une déclinaison de l’évènement en Europe, et plus précisément à Paris.

Gary Shapiro est un type plutôt en vogue dans le milieu et c’est bien normal puisqu’il est le président de la Consumer Electronics Association, soit de l’organisme gérant le CES. Et comme il est un peu touche-à-tout, il publie également de temps à autres sur le Huffington Post, sur The Daily Caller ou même carrément sur Forbes.

CES Paris Fleur Pellerin

Fleur Pellerin aimerait bien que le CES pose ses valises en France.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le CES n’est pas un salon très récent. La première édition date de 1967 et elle s’était déroulée à New York avec seulement 200 exposants et 17 500 participants. Après être passé par Chicago, le salon s’est tranquillement installé à Las Vegas. Si l’on en croit les chiffres donnés sur le site officiel, alors l’édition 2013 aurait attiré un peu plus de 150 000 personnes. Jolie progression, non ?

Certes, et on comprend évidemment pourquoi notre ministre aimerait décliner l’événement en France.

Alors bien sûr, le CES a déjà fait un petit tour par l’hexagone l’année dernière, en octobre. Il ne s’agissait cependant pas d’un vrai salon, mais plutôt d’une journée “portes ouvertes” permettant aux exposants de présenter rapidement leurs nouveaux produits à la presse, et aux passionnés. Il était même question que l’événement atteigne les côtes britanniques, d’ailleurs. Ceci étant, cette fois, les choses sont un peu différentes car Fleur Pellerin aimerait organiser un vrai salon, qui durerait au moins deux jours, avec des conférences dédiées à l’innovation et des showrooms mettant en avant les produits des entreprises françaises. Des petites entreprises, pour être plus précis.

Perso, je vote pour, et vous ?Via

Mots-clés ces