Vertical Aerospace a dévoilé son taxi volant Seraph à Londres et il sera opérationnel dès 2023

Pour de nombreuses entreprises technologiques, les taxis volants constituent l’une des meilleures alternatives pour résoudre les problèmes de trafics routiers comme les embouteillages. Actuellement, plusieurs sociétés travaillent sur la conception de ces véhicules du futur et Vertical Aerospace en fait partie.

Au cours de la dernière semaine de janvier, l’entreprise a dévoilé au public son prototype de taxi volant dénommé Seraph dans le quartier de Canary Wharf, à Londres. Selon les explications données par le constructeur, il s’agit d’un aéronef électrique à décollage et atterrissage vertical. L’engin est doté de six bras et de plusieurs moteurs indépendants en charge de ses 12 rotors.

Crédits Pixabay

D’après le responsable des essais chez Vertical Aerospace, Simon Harper, si l’un des moteurs cessait de fonctionner, un autre s’occuperait de la charge, car ils sont totalement indépendants.

Un véhicule à usages multiples

Selon les informations, le Seraph peut transporter jusqu’à trois passagers. D’autre part, étant donné que le véhicule est capable de supporter une charge de 250 kg maximum, il est tout aussi qualifié pour le transport du fret.

En ce qui concerne sa vitesse, l’engin volant peut atteindre les 80 km par heure. Ainsi, si d’habitude le trajet de l’aéroport d’Heathrow à Canary Wharf prend environ une heure et demie en voiture, avec le taxi volant de Vertical Aerospace, cela prendrait à peine une quinzaine de minutes.

Le Seraph se distingue aussi des autres modèles de taxis volants par le fait qu’il est muni d’un système de refroidissement passif ainsi que d’une capacité de flottaison lui permettant d’atterrir sur l’eau.

Pourquoi Canary Wharf ?

Par rapport au choix de Canary Wharf pour déployer les premiers taxis volants de la compagnie, Harper a répondu qu’il s’agissait d’une mission importante pour ces aéronefs. Il a ajouté qu’il voyait bien ces avions servir de navettes pour relier Canary Wharf et City Airport ou Canary Wharf et Heathrow.

L’entreprise n’a pas encore mentionné de chiffre quant au prix de ses futurs taxis volants, mais il semblerait qu’elle soit disposée à offrir des tarifs plus abordables que ceux des vols en hélicoptère, et ce, en assurant des voyages plus sécurisés.

Harper a toutefois déclaré que Vertical Aerospace pourrait bien travailler avec des entreprises de taxi dans le futur. Il a mentionné Uber comme étant l’un des futurs collaborateurs possibles.

Mots-clés Seraphtaxi volant