Un jour, nos vêtements seront peut-être tous fabriqués avec du plastique recyclé

Les déchets plastiques représentent actuellement le nouveau fléau de l’environnement. Ils remplissent les décharges, parfois les rues, et commencent maintenant à envahir les océans et même les fonds marins.

Giulio Bonazzi, patron de l’entreprise italienne Aquafil, y voit pourtant une nouvelle source de matière première.

Crédits Pixabay

À partir de ces déchets, la société fabrique en effet l’Econyl, du nylon recyclé qui sera plus tard utilisé dans la fabrication de vêtements et d’accessoires haut de gamme. L’entreprise voit en cette technologie un potentiel illimité si elle est accompagnée d’une sensibilisation accrue des consommateurs.

Selon le PDG d’Aquafil, l’utilisation du matériau recyclé permettra de répondre à la demande croissante de la filière tout en épargnant les ressources de la planète qui commencent à manquer.

Le nylon recyclé, un nouveau filon

Selon Aquafil, le nylon recyclé commence maintenant à être tendance auprès des consommateurs. Ces derniers sont en effet disposés à payer le prix fort pour un produit respectueux de l’environnement. La preuve : Econyl représente près de 40 % des ventes de fibres de la boîte.

Les grandes marques commenceraient aussi à s’intéresser à ce nouveau produit écologique. D’après Giulio Bonazzi, de grands noms comme Adidas AG et Speedo International sont parmi leurs meilleurs clients. La marque Stella McCartney a même annoncé son désir d’arrêter l’utilisation du nylon vierge d’ici 2020 et de passer à l’Econyl.

Un succès auprès de l’Union européenne

La nouvelle tendance d’utiliser du nylon recyclé est aussi soutenue par la législation de l’UE. Celle-ci inclut une initiative sur les filets de pêche abandonnés qui peuvent causer un risque majeur pour l’écosystème. Les États membres de l’UE devront alors implémenter des règles pour la collecte et la gestion de ce type de déchet.

L’entreprise de Giulio Bonazzi est alors très bien placée par rapport à cette législation au sein de l’UE. D’importants consommateurs de filets de pêche sont en effet en contact avec la firme italienne pour la collecte et le recyclage.

Cette initiative de recyclage de déchets plastiques présente de nombreux avantages pour la planète. La question est de savoir si elle pourra être implémentée de manière effective au niveau mondial.