Un artiste a réussi à publier une vidéo de 71 minutes sur TikTok

TikTok fait indéniablement partie des réseaux sociaux les plus populaires et les plus utilisés du moment. Bien qu’étant connu pour être une plateforme des vidéos courtes, un utilisateur a pourtant réussi à détourner les règles du réseau social. Si les vidéos de 60 secondes maximum sont celles qui circulent le plus sur ce dernier, cet utilisateur a réussi à y mettre en ligne un long métrage qui dure…71 minutes.

Cette vidéo a été mise en ligne le mercredi 27 janvier dernier par l’utilisateur WTTDOTM, de son vrai nom Morry Kolman. Le long métrage en question est le film The Little Shop of Horrors sorti en 1960 et qui fait actuellement partie du domaine public.

Crédits Pixabay

Mais TikTok a semble-t-il identifié la transgression puisque, vendredi 29 janvier, la plateforme a retiré la vidéo sous prétexte qu’elle enfreignait les « règles de la communauté ».

Inciter TikTok à accepter les vidéos plus longues

Toutefois, malgré cette suppression, WWTDOTM affirme avoir publié deux versions différentes de la même vidéo, rapporte Vice. L’une serait toujours en ligne tandis que l’autre a été publiée à travers un tweet. Morry Kolman a expliqué dans un article de blog comment il avait contourné la restriction de TikTok. Il affirme avoir été inspiré par d’autres utilisateurs du réseau social et qu’il voulait inciter TikTok à accepter les vidéos plus longues.

Pour ce faire, il a essayé de télécharger un film entier sur le réseau social. Morry Kolman a ainsi découvert que TikTok n’a pas de modérateurs humains et qu’il se base sur les métadonnées du fichier vidéo pour s’assurer que ce dernier fait moins de 60 secondes. Ainsi, en manipulant ces métadonnées, un utilisateur peut prétendre que sa vidéo fait la durée requise, alors qu’en réalité, celle-ci dure 71 minutes.

TikTok voudrait promouvoir une expérience et fiable sur sa plateforme

WTTDOTM a ainsi affirmé dans son blog que le film « restera actif tant qu’il n’y aura pas d’intervention humaine de la part d’un employé pour témoigner du fait que la plateforme de TikTok n’a même pas la capacité sensorielle de comprendre qu’il est là. Uber ne possède pas de voiture. Facebook n’a pas de salle de rédaction. TikTok ne regarde aucune vidéo ».

Mais il semblerait que ladite intervention humaine a eu lieu puisque TikTok a supprimé une vidéo vendredi dernier. Le réseau a d’ailleurs souligné auprès de Motherboard que « la modification ou l’adaptation de code sur notre plateforme enfreignait notre règlement de la communauté, qui est conçu pour promouvoir une expérience authentique et fiable pour tout le monde sur TikTok ».

Mots-clés tiktok