iPhone 5C : une nouvelle vidéo

L’iPhone 5C, ou iPhone “low cost”, a été victime d’un certain nombre de fuites depuis le début de l’année et il semblerait que la valse des rumeurs ne soit pas prête de s’arrêter. Preuve en est, Macotakara a publié hier une nouvelle vidéo mettant en scène ce qui ressemble fort à l’iPhone en plastique qui devrait être présenté quelque part entre la rentrée et la fin de l’année. Une vidéo intéressante et qui va vous permettre d’examiner sa coque sous tout les angles. Oui, car il ne s’agit malheureusement pas d’une version fonctionnelle et il faudra ainsi se contenter de sa face avant et de sa coque arrière. Ce qui est déjà pas mal, en fait. Tout est expliqué dans la suite de l’article.

Si l’on en croit ce qui se dit sur les interwebs mondiaux, alors Apple pourrait lancer très prochainement deux nouveaux smartphones. Un iPhone 5S, qui se substituerait à l’actuel iPhone 5, et un iPhone 5C, ou iPhone “low cost”, qui serait proposé à un tarif plus abordable et qui permettrait finalement à la firme de toucher un nouveau public, soit les personnes n’étant pas prêtes à mettre plus de 600€ dans un téléphone portable. Je passe évidemment sur le nouvel iPad Mini, sur le nouvel iPad ou même sur l’iWatch et l’iRing puisque ce n’est pas le sujet de l’article.

Vidéo iPhone 5C

L’iPhone 5C, ou iPhone “low cost”, s’illustre dans une nouvelle vidéo tournée par Macotakara.

Macotakara, de son côté, semble être parvenu à mettre la main sur des pièces conçues pour l’iPhone 5C : sa coque arrière, et sa face avant. Ni une, ni deux, nos gentils bidouilleurs ont donc décidé d’assembler le tout et de tourner une petite vidéo dans la foulée afin d’en faire profiter le plus grand nombre. Une vidéo plutôt intéressante, et qui nous permet de nous faire une idée assez nette du gabarit général du terminal.

Mais voilà, la question que l’on peut légitimement se poser, c’est de savoir si ces pièces sont authentiques. Après tout, il peut très bien s’agir d’une simple copie chinoise. Oui et justement, on peut remarquer que la coque arrière du smartphone ne comporte aucune mention légale spécifique. De deux choses l’une, donc, soit cette pièce est fausse, soit elle appartient à un prototype. Dans les deux cas, il vaudra mieux éviter de s’emballer, et rester très prudent.