La Planète des Singes l’Affrontement : une nouvelle vidéo pour la route

La Planète des Singes a marqué notre génération, certes, mais également celle de nos parents et de nos grands-parents. Tout le monde, ou presque, se souvient de la série originelle, certains ont même lu le roman publié dans les années 60. Après un film en 2001, les studios hollywoodiens ont décidé de se lancer dans la production d’un nouveau film faisant office de reboot. La Planète des Singes l’Affrontement (Dawn of the Planet of the Apes) est le second volume de cette nouvelle suite et il sortira dans toutes les salles obscures le 30 juillet prochain. En attendant, vous allez pouvoir découvrir une nouvelle vidéo mettant l’accent sur l’armée de César.

César ? Si vous n’avez pas vu le premier film, c’est certain, vous risquez de vous sentir un peu perdu. Rappelons juste, pour la forme, que César est le premier chimpanzé à s’être rebellé contre l’espèce humaine. Après avoir passé plusieurs années comme cobaye, il a été amené à tester un traitement initialement conçu pour vaincre la maladie d’Alzheimer, un traitement qui a d’étonnants effets secondaires puisqu’il augmente considérablement l’activité cérébrale du sujet qui en profite.

Bande annonce La Planète des Singes l'Affrontement

César revient et il n’est vraiment pas content.

Grâce à ce traitement, César va devenir un véritable génie à poils longs. Déçu par l’humanité, il va décider de libérer les siens et il va ensuite mener un soulèvement contre notre espèce. Telle était l’histoire du premier film.

La Planète des Singes l’Affrontement se déroulera quelques années après ces événements. L’humanité a été littéralement décimée par un virus particulièrement agressif et il ne reste plus qu’une poignée de survivants. Des survivants qui doivent évidemment composer avec les armées de César, cela va de soi. La guerre est là, et bien là. Les singes et les humains se préparent à l’ultime affrontement, celui là même qui désignera l’espèce dominante sur la Terre.

Via

Mots-clés teasertrailervidéo