Vidéo : le BlackBerry Bold 9930

C’est la vidéo du jour, celle qui est en train de se répandre comme une trainée de poudre à travers toute la toile, l’opérateur américain Verizon semble avoir dévoilé par erreur (ou pas) l’un des BlackBerry les plus attendu de l’année, à savoir le BlackBerry Bold 9930. C’est peut-être la faute d’un stagiaire, on ne le saura sans doute jamais, mais c’est un évènement plutôt heureux puisque cette vidéo nous permet d’en savoir un peu plus au sujet de ce séduisant mobile. Faut dire aussi, pouvoir retrouver tous les avantages du tactile et tous les avantages du clavier physique sur un même appareil, c’est plutôt plaisant.

Vidéo : le BlackBerry Bold 9930

En toute logique, le BlackBerry Bold 9930 devrait être officiellement annoncé avant la fin de la journée mais nous en savons déjà beaucoup à son sujet. Tenez, par exemple, ce mobile est actuellement l’appareil le plus fin que l’on peut trouver au catalogue de RIM. Il ne parviendra peut-être pas à détrôner le Samsung Galaxy S 2, c’est un fait, mais on appréciera tout de même l’attention. Dans le même ordre d’idée, le constructeur canadien a également fait en sorte de soigner au maximum l’esthétique de son téléphone, sans pour autant lui sacrifier la robustesse. Le dos de l’appareil ne manque d’ailleurs pas de charme. Certes, le Bold 9930 reste un appareil au look professionnel, mais il semble plus joli à regarder que les générations précédentes.

Côté caractéristiques techniques, le BlackBerry Bold 9930 va proposer un écran tactile de 2.8 pouces, un processeur cadencé à 1.2 Ghz, 768 Mo de RAM et 8 Go d’espace de stockage pouvant être complétés par une carte microSD. Côté APN, en revanche, RIM a préféré tabler sur un capteur de 5 mégapixels (capable de tourner des vidéos en 720p) et c’est finalement le plus regrettable. On aurait apprécié que le constructeur fasse un peu plus d’effort de ce côté là. Enfin, on va quand même attendre l’annonce officielle avant de hurler notre rage à la face du monde.

Notez en outre que le Bold 9930 ne devrait pas être le seul mobile à être dévoilé par RIM. Du moins pas si l’on en croit le message publié par la firme sur Twitter : “You got it ! New #BlackBerry devices are coming w/ our new OS, BlackBerry 7!”. En ce qui me concerne, j’avoue que j’apprécie les mobiles du constructeur canadien, mais ils présentent tout de même deux inconvénients de taille. Le premier, c’est que RIM a souvent tendance à oublier ses anciens mobiles lorsqu’il lance une nouvelle version de sa plateforme. De mon point de vue, l’évolutivité d’un téléphone portable est un point à prendre en compte lorsqu’on change de mobile et c’est la raison pour laquelle j’ai toujours évité avec le plus grand soin les appareils du constructeur. Le second défaut, c’est bien évidemment la pauvreté du BlackBerry App World. Là, RIM n’y est pour rien, mais c’est tout de même rageant de ne pas pouvoir profiter de Spotify sur son smartphone.

Bref, je vais m’arrêter là parce qu’on reparlera sans doute de RIM et de ses nouveaux mobiles un peu plus tard.



Via