Vidéo : le smartphone double écran de Fujitsu

A l’occasion du MWC, Fujitsu a présenté un nouveau smartphone plutôt original puisque proposant pas moins de deux écrans. Des écrans tactiles, forcément, que l’on peut ré-agencer et faire pivoter à sa guise en fonction de nos envies et de nos besoins. Pour une fois, il ne s’agit pas d’un concept et le constructeur envisage ainsi de le sortir dès cet été ou un peu plus loin dans l’année. Et tu veux connaître la meilleure ? Le prototype présenté au Mobile World Congress fonctionnait sous Symbian…

Et si tu es un de mes fidèles lecteurs, alors tu dois te dire que ce n’est pas la première fois que l’on parle de ce téléphone portable. Bien joué, tu as l’oeil du tigre, nous l’avions effectivement présenté en octobre 2010. En réalité, ce mobile a été dévoilé lors du dernier Createc mais il ne s’agissait que d’un concept phone et personne, non personne, n’a imaginé un seul instant qu’il débarquerait un jour sur le marché. Bon, en fait, c’est surtout moi qui ne le pensais pas mais on va passer sur ce coup et on va faire mine de rien histoire de ne pas ruiner ma réputation numérique.

Ce smartphone est donc un drôle d’oiseau puisqu’il peut prendre différentes positions. Il est ainsi possible de l’utiliser comme un mobile clamshell, on peut aussi faire pivoter ses écrans et les placer à la perpendiculaire l’un de l’autre et bien plus encore. L’intérêt de la chose, bien sûr, c’est de pouvoir adapter le téléphone en fonction des applications qu’on utiliser. Genre tu es en train de regarder des photos ? Hop, tu bascules les deux écrans en mode paysage. Tu es en train de parcourir le mur de ta page Facebook ? Ni une, ni deux, tu remets les deux en mode portrait. Tu as envie de castrer un castor sans te salir les mains ? Il ne te reste plus qu’à mettre les écrans à la perpendiculaire pour transformer ton mobile en boomerang tueur.

La seule question qu’on pourra se poser, finalement, c’est de savoir quelle est la durée de vie de ce téléphone sur le terrain. Ah, sinon, faut savoir que le produit final devrait normalement embarquer Android. Donc si tu n’aimes pas Symbian, te voilà rassuré.