Quand un météore est filmé lors de son entrée dans l’atmosphère terrestre

Ce n’est pas tous les jours que l’on arrive à enregistrer par hasard la chute d’un météore. C’est pourtant ce qui est arrivé dans la Mer de Tasman où un navire de recherche en mission a réussi à capturer les images de l’entrée d’un objet spatial dans l’atmosphère terrestre grâce à sa caméra livestream.

Le mercredi 18 novembre dernier, le navire RV Investigator se trouvait à 100 km au sud de la côte tasmanienne pour cartographier les fonds marins du Huon Marine Park pour le compte de Parks Australia, et mener des recherches océanographiques et des tests de matériels. Vers 10 :21 GMT, un météore très brillant et de couleur verte surprend l’équipage en traversant le ciel devant le bateau avant de se désintégrer au-dessus de l’océan.

Crédits Pixabay

En vérifiant les enregistrements effectués par la caméra livestream du navire qui fonctionne 24h/ 24 et 7j/ 7, les membres de l’expédition ont été agréablement surpris de voir que toute la scène a été parfaitement capturée.

Une opportunité très rare

D’après John Hooper, manager de CSIRO Voyage et qui se trouvait à bord du RV Investigator,  c’était vraiment un coup de chance incroyable d’avoir pu enregistrer la chute du météore. Ce qu’ils ont vu sur la vidéo les a vraiment étonnés, notamment la taille et la luminosité de l’objet.

« Le météore a traversé le ciel juste devant le navire et s’est ensuite désintégré. C’était vraiment extraordinaire de regarder l’enregistrement et nous étions vraiment chanceux d’avoir pu tout filmer grâce à la caméra livestream du bateau », a-t-il déclaré.

D’où viennent les météores ?

Par rapport à cet événement, Glen Nagle, chercheur au CSIRO Astronomy and Space Science, a indiqué que capturer une séquence vidéo telle que celle-là est vraiment enthousiasmant, mais cela nous rappelle également que l’espace n’est pas vide. Selon lui, plus de 100 tonnes de débris spatiaux naturels pénètrent dans l’atmosphère terrestre tous les jours. La plupart de ces chutes vont passer inaperçues puisque cela va se passer au-dessus de zones inhabitées comme l’océan.

Nagle explique que quand un météore pénètre dans l’atmosphère avec une vitesse élevée, la friction avec l’atmosphère va le faire brûler et son énergie cinétique va être transformée en d’autres formes d’énergie comme la chaleur, la lumière et le son. Un grand nombre de météores étaient auparavant des astéroïdes suivant leur propre trajectoire, mais ils ont fini par être influencés par la force de gravité de la Terre en s’approchant de près de notre planète.

Avec sa caméra fonctionnant en permanence, ce ne sera peut-être pas la dernière fois que le navire RV Investigator va pouvoir capturer des phénomènes naturels aussi étonnants.

La vidéo est dispo sur la Dropbox du CSIRO.

Il est rare que l’on arrive à filmer l’entrée d’un météore depuis un bateau. Crédits CSIRO.