Olympus : les prochains OM-D seront taillés pour la vidéo

Olympus a récemment levé le voile sur un nouvel hybride haut de gamme, l’OM-D E-M1. Hybride qui vient compléter la gamme et se ranger ainsi aux côtés du très bon OM-D E-M5. Au programme, donc, une nouvelle ergonomie, des spécifications techniques revues à la hausse et un boitier qui ne manque pas d’arguments pour séduire les photographes experts, ou professionnels. Les photographes, oui, mais pas les vidéastes puisque l’E-M1 ne fait pas beaucoup mieux que l’E-M5 sur ce terrain. Non, mais le constructeur a visiblement bien conscience de ce problème et l’un de ses cadres, Michael Guthman pour ne pas le citer, a ainsi déclaré que les prochains OM-D produits par Olympus seront aussi taillés pour la vidéo.

Commençons par un rapide rappel des faits. Comme certains d’entre vous le savent sans doute, l’OM-D E-M5 propose peu de formats d’enregistrement de vidéos. En gros et pour faire simple, nous avons droit à du 1080p, du 720p et du VGA, certes, mais uniquement en 30p et pour un débit n’excédant pas les 20 Mbps. Manque de chance pour nous, l’E-M1 ne fait pas beaucoup mieux. Il est aussi limité que son grand frère, tout en poussant le débit maximal jusqu’à 24 Mbps. On est évidemment très loin de ce que proposent le GH3 ou le GX7 de Panasonic et c’est d’autant plus regrettable que la gamme OM-D intègre un stabilisateur unique en son genre, un stabilisateur sur 5 axes.

Olympus OMD vidéo

Les prochains OM-D produits par Olympus s’en tireront mieux question vidéos.

Le rêve en vidéo. C’est un beau gâchis, donc, d’autant plus que ce ne sont pas les seules limitations touchant la gamme. En vrac, on pourra citer la sortie HDMI qui ne permet pas d’envoyer l’encodage des vidéos vers un autre dispositif, ou encore les limitations touchant à l’enregistrement (et au contrôle) du son. Jusqu’à présent, Olympus a préféré se concentrer sur la photo, quitte à décevoir un bon nombre de clients potentiels qui n’ont eu d’autre choix que de se tourner vers des solutions concurrentes.

Bien heureusement, tout ceci sera bientôt de l’histoire ancienne, du moins si l’on en croit Michael Guthman. Selon ce dernier, les prochains OM-D seront beaucoup moins limités que l’E-M5 et que l’E-M1 en matière d’enregistrement de vidéos. De nouveaux modes devraient donc faire leur apparition, avec une augmentation significative du débit. C’est évidemment une bonne nouvelle, même s’il faudra sans doute attendre quelques mois avant de savoir si la promesse est respectée.

Via

Mots-clés olympus