LG G Flex : la coque se répare vraiment, la preuve en vidéo

La principale particularité du LG G Flex, c’est certainement son écran incurvé, mais il y a également un autre détail qui a peut-être attiré votre attention lorsqu’il a été officiellement présenté par son constructeur. Un détail en lien avec l’arrière de sa coque. Selon LG, cette dernière serait effectivement capable de se réparer toute seule et elle pourrait ainsi faire disparaître en quelques secondes ces horribles rayures disgracieuses qui enlaidissent parfois nos bijoux numériques. Bizarre, non ? Certes, et le constructeur a justement mis en ligne une vidéo entièrement consacrée au sujet au début du mois, une vidéo que vous allez pouvoir retrouver tout de suite et un peu plus bas dans l’article.

D’une certaine manière, le LG G Flex applique la stratégie du roseau. Il peut se plier, il peut se courber, mais il ne rompt pas. Il faut dire aussi que les écrans incurvés sont protégés des chocs directs. Si vous faites tomber un Flex ou un Round par terre, il y a très peu de chances que son écran rentre en contact avec le sol. Enfin sauf si vous êtes vraiment très très malchanceux, et si vous vous tenez à proximité d’un trottoir ou d’un coin de meuble.

Vidéo LG G Flex

Le LG G Flex dans toute sa… hum… flexibilité.

Mais revenons-en à cette vidéo. Comme vous pouvez le constater par vous-mêmes, les rayures superficielles sont capables de se résorber grâce au traitement appliqué sur la coque du LG G Flex. Le résultat est impressionnant, mais il ne faut pas non plus crier victoire trop vite. Le constructeur a effectivement précisé que sa technologie ne fonctionne qu’avec les rayures peu profondes. Autrement dit, s’il vous vient à l’idée de faire une démonstration à vos proches et à vos collègues, évitez d’y aller avec trop de conviction. Laissez tomber les fourchettes, les cutters et les couteaux.

Pour rappel, le LG G Flex est assez proche du G2 en terme de spécifications techniques. Il embarque ainsi un processeur Qualcomm Snapdragon 800 cadencé à 2.26 GHz, un GPU Adreno 330, 2 Go de mémoire vive, une caméra de 13 millions de pixels et une seconde caméra en façade, pour la visio-conférence. Là dessus, nous avons également droit à un écran incurvé de 6 pouces capable d’afficher une définition de type HD720p et à une batterie de 3200 mAh en prime.

Jolie bête, non ?

Mots-clés lglg g flexvidéo