Samsung Galaxy Note 4 & Samsung Gear S : les vidéos officielles

Samsung a tenu hier une conférence de presse entièrement dédiée à ses nouveaux produits et elle a notamment lever le voile sur le Galaxy Note 4, mais aussi sur le Galaxy Note Edge, le Gear VR et la Gear S. Pas mal, non ? Certes, mais la résumé de l’événement ne vous a peut-être pas suffit et il est ainsi possible que vous ayez envie d’en voir plus. Si c’est le cas, alors les vidéos que vous allez trouver à la fin de cet article devraient vous intéresser.

Et c’est assez logique puisqu’elles présentent deux des produits évoqués un peu plus haut, soit le Galaxy Note 4 et la Gear S.

Vidéos Note 4 Gear S

Fascinant, mais le meilleur reste à venir car elles ont en plus la bonne idée de s’arrêter sur leurs principales fonctionnalités et elles listent même leurs spécifications techniques, c’est pour dire. Elles sont connues depuis hier (voire avant), bien sûr, mais rien ne nous empêche de les rappeler brièvement.

Le Galaxy Note 4 a ainsi droit à un écran de 5,7 pouces capable d’afficher une définition de type QHD, avec un processeur Qualcomm Snapdragon 805 cadencé à 2,7 GHz, 3 Go de mémoire vive et 32 Go d’espace de stockage. Sans oublier le port pour cartes micro SD qui va bien, le capteur de 16 millions de pixels, l’optique stabilisée, la caméra frontale de 3,7 millions de pixels (f/1.9) et la batterie de 3 220 mAh.

Là dessus, et bien nous avons droit à KitKat 4.4 et à la surcouche maison, avec toutes les optimisations habituelles. Le multitâche a été repensé de zéro pour tirer pleinement partie du S Pen, bien sûr, et Mont Blanc a même décidé de lancer des stylets entièrement pensés pour le terminal. Derrière, il faudra aussi compter sur plusieurs housses de protection.

La Gear S, pour sa part, embarque un écran Super AMOLED de 2 pouces, un processeur double-coeur cadencé à 1 GHz, 512 Mo de mémoire vive et 4 Go d’espace de stockage. Elle est propulsée par Tizen et elle embarque tous les capteurs habituels, dont un moniteur de fréquence cardiaque et un détecteur d’UV. Exactement comme le Gear Fit, en somme. S’ajoutent à cela de nombreuses applications, comme l’incontournable S Health.

Mais sa principale particularité, finalement, c’est qu’elle n’a pas besoin d’un téléphone pour fonctionner. Elle embarque effectivement une puce 3G et elle pourra ainsi prendre des appels et se connecter aux réseaux sans passer par un intermédiaire. Reste à savoir si les gens accepteront de parler à leur poignet en pleine rue.

Penser en terme de fonctionnalités est effectivement une grave erreur. C’est l’usage qui doit primer sur le reste.