Sony Xperia ZU : quelques vidéos mettant en scène le “Togari”

Fraichement dévoilé par Sony, le Xperia ZU n’est pas un smartphone comme un autre. En réalité, ce dernier se positionne comme la toute première “phablette” jamais produite par le constructeur nippon, une “phablette” qui pousse le concept encore plus loin que le Galaxy Note de Samsung puisqu’il embarque un gigantesque écran de 6.44 pouces. Avec une telle dalle, vous vous demandez peut-être ce que vaut le ZU pour une utilisation traditionnelle et les vidéos qui suivent vont justement vous permettre de le voir en pleine action, et donc de vous faire une idée un peu plus nette de ses possibilités.

En terme de design et comme cela a déjà été dit dans mon précédent article publié sur le sujet, le Sony Xperia ZU ressemble à un Xperia Z plus haut, plus large et surtout plus fin. Vraiment plus fin, en fait, et il suffit de regarder les premières secondes de la première vidéo intégrée en bas de l’article pour se rendre compte du travail accompli par les ingénieurs de Sony. Qu’on aime ou pas les “phablettes”, il faut avouer que l’extrême finesse du Togari est franchement très impressionnante.

Des vidéos pour le Sony Xperia ZU

Le Sony Xperia ZU dans toute sa splendeur.

En terme d’utilisation, néanmoins, le Sony Xperia ZU souffre des mêmes limitations que tous les terminaux positionnés sur ce secteur. Très concrètement, il sera impossible de l’utiliser d’une seule main, enfin pas sans avoir hérité des pouvoirs de Red Richards. Certains auront peut-être envie de se moquer, mais il est important de rappeler que les “phablettes” répondent à un besoin très spécifique. Ces appareils s’adressent ainsi à des mobinautes ne souhaitant pas avoir à choisir entre un smartphone ou une tablette tactile. De toute manière, au delà des 4.7 pouces, tous les terminaux souffrent de ce même défaut.

Les “phablettes”, des terminaux pensés pour un certain usage

La seconde vidéo intégrée un peu plus bas, bien que tournée en allemand, ne manque pas d’intérêt non plus puisqu’elle met en scène la version blanche du Sony Xperia ZU. Son auteur a également eu la bonne idée de comparer les dimensions du terminal à celles d’un iPhone 5, et même à celles d’un Xperia Z. On a également droit à un tour d’horizon de la surcouche de Sony, avec un soupçon de photos et de vidéos dedans, sans oublier le clavier virtuel, un clavier qui sera parfaitement capable de reconnaitre l’écriture manuscrite à condition que l’option soit activée. Il semblerait d’ailleurs que cet outil fonctionne plutôt bien, y compris lorsqu’on se contente d’utiliser… ses doigts.

A côté de ces deux vidéos, j’ai également pris l’initiative d’intégrer une troisième vidéo mettant cette fois l’accent sur la SmartWatch 2 de Sony. Je pense effectivement que c’est avec des terminaux comme les “phablettes” que les montres connectées prennent toute leur importance. Et en la matière, il semblerait que Sony ait fait du très bon travail.