On découvrira peut-être une vie extraterrestre d’ici 5 ou 10 ans

La recherche d’une vie extraterrestre sur une planète autre que la Terre est une quête qui dure maintenant depuis des dizaines d’années. Mais jusqu’à présent, à part la détection de quelques signaux radio encore inexpliqués, aucune découverte n’a encore permis de confirmer que nous ne sommes pas seuls dans l’Univers. La raison derrière cet échec pourrait-elle être la capacité encore très limitée des instruments utilisés ?

Si tel est le cas, la situation pourrait très bientôt changer avec le lancement en octobre du James Webb Space Telescope. D’après une étude effectuée par Caprice Phillips, doctorante à l’Ohio State University, le nouveau télescope pourrait détecter une signature potentielle d’une vie extraterrestre dans les premières 60 heures de son utilisation. Selon la scientifique, ce qui l’a surprise le plus par rapport aux résultats, c’est le fait qu’on pourrait détecter des signes de vie sur d’autres planètes de façon réaliste d’ici 5 à 10 ans.

Crédits Pixabay

Phillips a récemment fait une conférence de presse à propos de ses résultats préliminaires lors du 2021 APS April Meeting.

De nouvelles possibilités d’observation

Selon les scientifiques, les planètes gazeuses naines ont la capacité de supporter la vie. Toutefois, comme il n’existe pas de super-Terres ou encore de mini-Neptunes dans notre système solaire, les chercheurs ont du mal à déterminer si leur atmosphère contient de l’ammoniaque et d’autres signes potentiels de la présence de formes de vie.

Ainsi, au cours de son étude, Phillips a calculé qu’après son lancement, le JWST pourrait détecter de l’ammoniaque tout autour de six planètes gazeuses, et ce après juste quelques orbites. La doctorante et ses collègues ont également modélisé comment les instruments du télescope vont répondre aux conditions variables des nuages et de l’atmosphère des exoplanètes. Ils ont ensuite développé une liste de zones où le télescope devrait effectuer des recherches de signes de vie.

Un futur qui promet

Selon les explications de Phillips, l’humanité s’est toujours demandé si nous étions seuls dans l’Univers et si la vie sur d’autres mondes était similaire à ce que l’on a sur Terre. D’après les résultats de cette récente étude, on a pour la première fois les connaissances scientifiques et les capacités technologiques pour réellement commencer à chercher des réponses à ces questions.

Attendons ainsi le lancement du JWST dans quelques mois pour voir si les résultats obtenus par Phillips et ses collègues ont bien prédit l’efficacité du télescope spatial dans la recherche de signes de vie extraterrestre.