Viré de son école trois jours pour une vidéo sur YouTube

Owen Whitney a quatorze ans et il a toujours été un bon élève. Récemment, il a eu la très mauvaise idée de participer à une battle sur YouTube, avec d’autres camarades. Il a été exclu de son école pendant trois jours.

Ower habite avec toute sa famille à Mansfield, une ville située dans le Nottinghamshire et donc dans le centre de l’Angleterre. Il est scolarisé à la All Saints Catholic School, une école catholique située à Dagenham, dans la banlieue de Londres. Bon élève, il n’a jamais fait l’objet de la moindre procédure disciplinaire.

Exclusion YouTube

Un élève britannique a été exclu à cause d’une simple vidéo.

En novembre, il a été invité à participer à une battle de rap par des camarades de classe.

Owen a été invité à participer à une battle de rap entre étudiants

Il a accepté le défi et il a donc écrit un morceau avec un ami avant de le réciter, face caméra. Après avoir monté la vidéo, il l’a partagée sur YouTube et sur ses différents profils sociaux. La routine, donc.

Ou pas. Quelques jours plus tard, alors qu’il se trouvait en classe, un membre de l’équipe pédagogique est venu le chercher et il lui a alors demandé de quitter la classe. Immédiatement. Il a ensuite été convoqué par le principal et ce dernier lui a expliqué qu’il faisait face à une procédure disciplinaire, à cause de cette fameuse vidéo.

Il lui a alors demandé d’écrire un texte portant sur les crimes de haine, un texte expliquant pourquoi il n’aurait jamais dû tourner cette vidéo, ni même la mettre en ligne.

Les parents d’Owen ont reçu une lettre de l’établissement un peu plus tard, pour les informer que leur fils était exclu pour une durée de trois jours. Cette fois, il n’était pas question de crime de haine, mais plutôt d’intimidation. L’enseignant à l’origine du courrier reprochait en effet à l’adolescent d’avoir cherché à intimider ses camarades de classe au travers de sa vidéo.

L’école l’a exclu pendant trois jours

La lettre imposait également aux parents une rencontre avec l’équipe pédagogique en présence de l’adolescent. Il lui était en plus interdit d’apparaître en public sur les heures de cours, sous peine d’une forte amende.

Le plus étonnant, c’est que la vidéo en question n’était pas particulièrement virulente. Owen se contentait en effet de critiquer un de ses camarades de classe pour ses piètres performances au cricket et il l’accusait en outre de passer toutes ses soirées sur la Xbox. Le tout agrémenté de quelques gros mots, bien évidemment.

Mais le plus fou, c’est que  si l’adolescent n’a pas été le seul à publier une vidéo de ce type, il a été le seul à être exclu de l’établissement. Lorsque ses parents ont demandé des explications aux enseignants, ces derniers leur ont répondu que la mesure avait été prise parce que la vidéo de l’adolescent avait été la première à apparaître en ligne.

Plusieurs médias ont contacté l’établissement pour lui demander des explications, mais ce dernier n’a pas donné suite.

Mots-clés insoliteyoutube