Virgin Galactic a signé avec la NASA pour emmener des civils sur l’ISS

Virgin Galactic, la société de l’homme d’affaires britannique Richard Branson, a annoncé avoir conclu un accord avec la NASA pour organiser le transport de civils vers la Station spatiale internationale (ISS).

La mission de Virgin se limite pour l’heure à la recherche de clients commerciaux potentiels et à la coordination de leur transport vers l’ISS.

Une photo de la Terre prise depuis l'espace

Photo de NASA – Unsplash

Une collaboration pour rendre possibles les vols spatiaux de civils

Dans le cadre de l’accord signé entre la NASA et Virgin Galactic, l’entreprise britannique devra mettre en place un plan de transport de civils vers l’ISS. L’agence spatiale américaine examinera à son tour ce plan pour en évaluer la faisabilité. Si tout est ok, la NASA mettra en place “un nouveau programme de préparation des astronautes orbitaux privés pour permettre des missions d’astronautes privés vers la Station spatiale internationale”, a déclaré l’agence.

La NASA a ajouté que sa collaboration avec Virgin Galactic s’inscrivait dans le cadre de sa vaste stratégie pour “faciliter la commercialisation de l’orbite terrestre basse par les entités américaines.”

Cette mission est tout à fait dans les cordes de Virgin Galactic qui compte un certain nombre d’anciens employés de la NASA en son sein, et l’entreprise est déjà en train de développer un programme de formation d’astronautes pour les futurs vols suborbitaux. L’entreprise possède en outre un avion spatial baptisé VSS Unity, qu’elle pourra utiliser pour former les civils qui veulent tenter le voyage dans l’espace. Le VSS Unity n’entre pas en orbite, mais il permet de mettre les passagers dans des conditions similaires à celles d’un vaisseau spatial orbital (gravité zéro, charge G élevée…).

La course au business de l’espace est lancée

Récemment introduite en bourse, Virgin Galactic semble vouloir étendre ses activités au-delà du domaine du tourisme spatial suborbital. L’entreprise a d’ailleurs précisé que son service ne sera pas seulement destiné aux riches touristes de l’espace, mais qu’il pourrait aussi être utilisé par “des chercheurs ou même des équipes gouvernementales”.

De son côté, la NASA intensifie ses efforts pour ouvrir l’ISS à une utilisation plus commerciale. L’agence envisage notamment le tournage d’un film sur l’ISS avec l’acteur Tom Cruise. SpaceX a quant à lui formé récemment une alliance avec une société du nom d’Axiom pour envoyer des astronautes privés à l’ISS dès cette année.