Virgin Hyperloop One : DP World investit 90 millions de dollars dans ses projets de transports futuristes

Mardi 14 mai, Virgin Hyperloop One a effectué une levée de fonds de 172 millions de dollars pour ses futurs projets. Selon les informations rapportées par The Verge, DP World, un des plus grands opérateurs portuaires mondiaux fait parti des investisseurs les plus importants, avec une contribution d’environ 90 millions de dollars.

Il a aussi été annoncé que 80 autres investisseurs ont également participé à cette levée de fonds. Compte tenu de la somme investie par DP World, Virgin Hyperloop One a décidé de communiquer le montant de sa participation au public.

hyperloop-virgin

Crédits Virgin Hyperloop (capture vidéo)

Un article paru sur le site web du FTC (Federal Trade Commission) suppose également que DP World aurait investi beaucoup plus que les 90 millions cités.

Relation entre Virgin Hyperloop One et DP World

Si DP World a activement participé à la levée de fonds pour Virgin Hyperloop One, la compagnie n’en est pas à son premier investissement au sein dans la société californienne. DP World a en effet déjà investi 25 millions de dollars dans l’entreprise dans le passé. Elle occupe également deux sièges au sein du conseil d’administration de Virgin Hyperloop One.

Un document déposé auprès de l’US Patent and Trademark Office a révélé qu’actuellement, DP Word contrôlerait en grande partie les brevets de Virgin Hyperloop One. Le responsable du marketing et des communications de la startup, Ryan Kelly, n’a pas voulu confirmer cette information.

Il a toutefois annoncé que l’adresse de la propriété intellectuelle de l’entreprise était transférée temporairement à DP World en tant que garantie suite à un prêt.

Une succession de dirigeants

La société Virgin Hyperloop One a connu de nombreux changements avant de devenir ce qu’elle est actuellement. Pour rappel, le projet “hyperloop” a été initié par Elon Musk en 2013 après la présentation de son concept.

Puis, Virgin Hyperloop One a été créée en 2014 sous le nom de Hyperloop Technologies par Brogan Bambrogan et Shervin Pishevar. En 2016, Bambrogan a été éjecté de l’entreprise suite à des actions qu’il a entreprises contre la société.

Après le départ de Bambrogan, le nom de la startup a été changé en Hyperloop One par Pishevar. Celui-ci a ensuite été licencié en 2017 pour harcèlement sexuel. La même année, en octobre, le milliardaire Richard Branson fait un investissement important et modifie le nom de l’entreprise en Virgin Hyperloop One. En 2018, Branson a lui aussi quitté l’entreprise juste après que l’Arabie Saoudite ait annulé un contrat avec celle-ci.

Bien que plusieurs levées de fonds aient été faites pour financer les projets de la startup, aucune infrastructure hyperloop n’est encore opérationnelle à l’heure actuelle.