Visa réactive ses services pour certains sites de Mindgeek, mais pas Pornhub

Mindgeek se trouve actuellement dans une situation très compliquée. Pornhub, l’un de ses plus gros sites, fait effectivement face à de lourdes accusations depuis la publication d’un article du New York Times.

Le géant du divertissement pour adultes a ainsi été accusé d’avoir diffusé des vidéos de viol et du contenu assimilable à du revenge porn, tout en engrangeant d’importants bénéfices grâce à ces contenus.

Crédits Unsplash

Ces révélations, suivies d’une enquête interne, ont conduit Visa et MasterCard à suspendre tous leurs accords commerciaux avec MindGeek.

MindGeek dans la tourmente

De son côté, Pornhub a bien tenté de calmer les esprits en annonçant une série de mesures préventives, mais aussi en supprimant toutes les vidéos mises en ligne par les utilisateurs non enregistrés. En une nuit, la plateforme a donc perdu les trois quarts de son catalogue.

La stratégie mise en place n’a cependant pas eu les effets escomptés. Visa et MasterCard refusent toujours de travailler avec le site. Du moins, c’est là-dessus que nous en étions restés.

Reuters nous apprend en effet à présent que Visa a revu en partie sa copie. Après réflexion, la corporation a en effet pris la décision de réactiver ses services pour certains sites appartenant à MindGeek :

“Après un examen approfondi, Visa rétablira les privilèges d’acceptations pour les sites MindGeek qui offrent du contenu de studio pour adultes produit par des professionnels.”

Visa, Reuters

Visa assouplit ses mesures, sans pour autant revenir dessus

Concrètement, donc, Visa a décidé de rétablir ses services pour tous les sites proposant aux internautes des contenus réalisés et diffusés par des studios professionnels, des studios travaillant donc avec des acteurs et actrices évoluant dans l’industrie spécialisée.

Il faut en effet rappeler que MindGeek ne base pas toute son activité sur ses fameux “tubes”. En plus de Pornhub, YouPorn et RedTube, le géant a en effet acquis plusieurs studios de production comme Brazzers, Digital Playground, Mofos ou encore Reality Kings.

Contrairement aux “tubes” qui diffusent beaucoup de contenus amateurs, des contenus directement partagés par les internautes, ces studios font appel à des équipes de production professionnelles. Et ce sont donc ces derniers qui vont pouvoir continuer de travailler avec Visa.

Pornhub, de son côté, devra toujours faire l’impasse sur ce moyen de paiement, de même pour MasterCard. De son côté, un porte-parole du site s’est dit très déçu par la décision de Visa.

Il faut tout de même rappeler que Pornhub fait également face à une action en justice intentée par plusieurs victimes du site Girls Do Porn.