Il a façonné un visage pour Alexa, l’IA d’Amazon

Steve Studnicki, un bricoleur et un passionné de nouvelles technologies, a eu l’idée un peu bizarre de donner un visage à Alexa, l’intelligence artificielle développée par Amazon. Le résultat est clairement terrifiant.

Steve s’intéresse à la robotique depuis plusieurs années maintenant et il a monté une chaîne YouTube l’année dernière afin de partager ses plus belles créations. L’homme ne se contente en effet pas de lire des articles scientifiques ou de s’abîmer dans le Cycle des Robots d’Asimov, il lui arrive aussi souvent de mettre la main à la pâte… ou plutôt au tournevis.

Elvia

« Coucou, je m’appelle Elvia et je vais manger ton cerveau. »

Comme pas mal de monde, notre ami a eu un véritable coup de cœur pour l’assistante domestique imaginée par Amazon.

Un visage pour Alexa

Toutefois, il n’arrivait pas à se satisfaire de son Echo et il a éprouvé le besoin un peu curieux de mettre un visage sur la voix artificielle et froide de son assistante préférée.

Il a donc écumé la toile pour trouver une solution ou une plateforme capable de l’aider dans cette tâche particulièrement périlleuse. Après avoir enchaîné les tutoriels et les comparatifs, il a fini par jeter son dévolu sur un kit de création de robots très en vogue dans le milieu : EZ Robot.

Si vous ne le connaissez pas encore, alors sachez que la première version du kit est arrivée sur le marché en 2013 et il visait à démocratiser la robotique et à la rendre accessible au plus grand nombre. Comment ? Grâce à une plateforme ouverte, intuitive et facile à prendre en main. Une plateforme ne nécessitant aucune connaissance particulière en programmation.

Après avoir investi dans un kit proposé par l’entreprise, Steve a acheté des servomoteurs et à un tas de trucs afin de pouvoir animer le visage de son assistante. Il a ensuite développé un premier prototype, puis un second. Elvia est née de toutes ces précédentes créations.

Une création vraiment flippante

Notre bricoleur a d’ailleurs poussé le concept assez loin.

Le robot est en effet capable de bouger la tête, mais aussi de fixer des objets du regard ou même de cligner des yeux. Mieux, ses lèvres bougent elles aussi et elles peuvent même suivre ses paroles. Elvia a même des dents, ce qui lui sera sans doute très utile le jour où il aura décidé de manger le cerveau de son créateur pour s’approprier sa force.

Mais le truc vraiment fou, finalement, c’est qu’il est impossible de définir le sexe de ce robot. D’ailleurs, c’est peut-être pour cette raison qu’il met autant mal à l’aise.

Mots-clés alexaamazon