Vivaldi passe en bêta et fait le plein de nouveautés

Vivaldi a pas mal fait parler de lui au début de l’année et cela n’a rien de surprenant car ce nouveau navigateur web a été crée par l’ancien CEO d’une boite très connue dans le milieu : Opera Software. L’outil était disponible en version alpha jusqu’à présent mais il vient tout juste de passer en bêta, avec pas mal de nouveautés à la clé.

Jon S. von Tetzchner et ses équipes ont travaillé d’arrache-pied pour améliorer la stabilité de leur navigateur. Ils se sont concentrés sur son optimisation et ils ont également profité de l’occasion pour apporter deux ou trois changements plus significatifs.

Vivaldi Beta

Vivaldi est désormais dispo en version bêta.

Premier point et pas des moindres, Vivaldi sera désormais en mesure de proposer un mode de navigation privée aux internautes. Plutôt pratique, surtout par les temps qui courent.

Vivaldi a enfin droit à un mode de navigation privée

Derrière, le programme supportera aussi les vidéos au format H.264 et il affichera un indicateur permettant de suivre le chargement de la page. Le défilement doux répond aussi à l’appel.

Les extensions sont désormais incontournables et nous sommes ainsi des millions à personnaliser notre navigateur en s’appuyant sur des outils développés par des éditeurs tiers. Vivaldi est capable de les gérer depuis un moment mais les développeurs en charge du projet ont fait en sorte d’améliorer leur fonctionnement.

Pas de gros changements au niveau de l’interface en revanche.

Jon S. von Tetzchner n’a évidemment pas l’intention d’en rester là. Il a effectivement demandé à ses développeurs de mettre au point un client mail qui sera intégré à la prochaine version du navigateur. On sait peu de choses à son sujet si ce n’est qu’il est désigné en interne par le nom de code M3.

Lancer un navigateur web par les temps qui courent peut paraître légèrement suicidaire mais Vivaldi commence visiblement à faire son trou puisqu’il a été installé plus de deux millions de fois jusqu’à présent.

Il faut d’ailleurs rappeler que le navigateur a un atout de taille dans sa poche : il se base sur Chromium et il est donc compatible avec toutes les extensions développées pour le navigateur de Google.

Si l’aventure vous tente, il suffit de vous rendre à cette adresse. Vivaldi est disponible sur les principales plateformes du marché.

Via

Mots-clés navigateurweb