Vivo devrait être le premier à intégrer le Clear ID de Synaptics

Vivo serait en train de travailler sur un téléphone équipé de la technologie Clear ID de Synaptics. Il devrait arriver sur le marché l’année prochaine et Forbes a même eu l’occasion de prendre l’appareil en main.

Synaptics a présenté un nouveau capteur en début de semaine, le Clear ID. Comme son nom ne l’indique pas forcément, ce dernier se positionne sur le segment des lecteurs d’empreintes digitales et il a une particularité très intéressante : il vient se placer sous l’écran des téléphones.

Vivo

Lors de la présentation du module, son constructeur a évoqué un partenariat avec un constructeur très présent sur le marché de la mobilité.

Vivo sera le premier à intégrer le Clear ID de Synaptics

Beaucoup ont évidemment pensé à Samsung, mais ce dernier n’aura visiblement pas la primeur de cette pièce. Forbes a en effet eu l’occasion de prendre en main le tout premier téléphone équipé d’un capteur Clear ID, un téléphone produit par… Vivo.

Si ce nom vous est inconnu, c’est tout à fait normal. La marque est surtout présente sur les marchés asiatiques.

Fondée en 2009, elle a réussi en l’espace de quelques années à devenir un incontournable sur le secteur et elle se classait ainsi à la sixième place du classement mondial l’année dernière. Peu présente en Europe, l’entreprise a en effet investi l’Asie depuis 2014 et elle est désormais présente sur les marchés thaïlandais, indien et malaisien.

Peu de temps avant l’été, Vivo avait fait la démonstration d’un téléphone équipé d’un lecteur d’empreintes intégré à l’écran, un lecteur produit cette fois par la société Qualcomm.

Un système simple et fiable

Le résultat était cependant peu probant et le terminal avait ainsi besoin de trois ou quatre secondes pour identifier son propriétaire. L’annonce avait cependant fait sensation à l’époque.

Depuis, beaucoup d’eau a coulé sous les ponts et Synaptics a ainsi présenté un nouveau lecteur plus efficace en début de semaine, le Clear ID. Très fine, la pièce vient se placer sous la dalle du téléphone et sa vitre en verre et elle utilise en plus diverses techniques de chiffrement pour sécuriser l’accès aux empreintes digitales de l’utilisateur.

Plus intéressant, en dépit de son emplacement, le lecteur offre une vitesse d’identification accrue par rapport aux générations précédentes et elle n’a ainsi besoin que de quelques centièmes de seconde pour lire les empreintes.

Forbes a donc eu l’occasion de prendre en main le premier téléphone doté de ce capteur, un téléphone produit par la marque chinoise. D’après nos confrères, le lecteur est à la fois simple et véloce. Il suffit en effet de placer le doigt sur la zone dédiée pour lancer le processus d’identification.

En revanche, pour le moment, nous ne connaissons ni le nom du téléphone ni même son prix ou la date à laquelle nous pourrons en profiter.

Mots-clés synapticsvivo