Voici à quoi ressemble le cratère de l’astéroïde Ryugu

La JAXA peut se frotter les mains. Hayabusa 2 a franchi une nouvelle étape en parvenant à créer un cratère à la surface de l’astéroïde Ryugu. Pour fêter ce beau succès, l’agence spatiale japonaise a mis en ligne une photo de ce fameux cratère.

Ryugu, de son vrai nom (162173) Ryugu, est un astéroïde Apollon de type C, un astéroïde découvert à la toute fin des années 90.

ryugu

Capture Twitter

Comme tous les autres astéroïdes de ce type, Ryugu est en réalité un géocroiseur et il évolue donc à proximité de notre planète. Par extension, il représente également une menace potentielle pour notre monde.

Ruygu, un astéroïde Apollon de type C

Ryugu n’est en effet pas un astéroïde poids plume. Il mesure environ 875 mètres de diamètre et il n’aurait donc aucune difficulté à franchir la mince barrière de l’atmosphère terrestre. En outre, il serait suffisamment grand pour raser une de nos mégalopoles.

C’est en partie pour cette raison que la JAXA a envoyé une mission à destination de l’astéroïde. Hayabusa 2, c’est son nom, a en effet pour but d’étudier le corps et de ramener un échantillon sur notre planète afin que nous en sachions plus sur sa composition.

La mission a été lancée le 3 décembre 2014 et elle a eu besoin de quatre années pour arriver à destination et pour s’insérer dans l’orbite de Ryugu. Depuis, elle a pris de nombreuses photos de l’objet. Le 5 avril, la mission a cependant franchi un nouveau cap en lançant un projectile de deux kilos en direction de la surface de l’astéroïde, à une vitesse folle de 7200 km/h.

Une nouvelle étape de franchie par Hayabusa 2

Cette étape avait en effet pour but de créer un cratère artificiel à la surface du corps. La tâche s’annonçait difficile, mais la sonde s’est parfaitement acquittée de sa mission. Le lancement de la charge a en effet été un succès et Hayabusa 2 a ainsi réussi à créer un cratère à la surface de Ryugu.

D’après les premières analyses, l’opération aurait provoqué l’éjection de matières sur une surface d’environ quarante mètres de diamètre. Le cratère est donc visible depuis l’orbite de l’astéroïde.

Or justement, le 25 avril, Hayabusa 2 a survolé Ruygu à une altitude de seulement 1,7 kilomètre et la sonde a naturellement profité de l’occasion pour prendre en photo ce cratère. L’image, ou plutôt un montage élaboré à partir de cette dernière, a ensuite été mise en ligne par la JAXA sur son site et ses différents profils sociaux.

Quant à la mission, elle n’en restera pas là. Le retour de la capsule contenant les échantillons prélevés par la sonde est en effet prévu pour 2020.

Mots-clés astéroïdesjaxa