Voici ce que vous rapportez à Facebook

Facebook gagne beaucoup d’argent.  Les bénéfices de l’entreprise de Mark Zuckerberg ne cessent de croître. En 2009, ils étaient estimés à 764 millions de dollars. En 2015, ce chiffre a augmenté pour atteindre les 17 milliards de dollars. Les profils et les activités des utilisateurs génèrent du profit pour l’entreprise. Toutefois, la somme que lui rapporte chaque internaute n’a jamais été révélée. Cela est notamment dû à la complexité des algorithmes utilisés par la plateforme.

Aujourd’hui, cela a changé. Des chercheurs de l’Université de Madrid ont conçu un nouvel outil. Ils l’ont baptisé FDVT pour Facebook Data Visualisation Tools. Concrètement, c’est une application qui sert à quantifier la monétisation d’un profil par rapport à sa durée de navigation sur le réseau social.

Argent Facebook

Facebook gagne pas mal d’argent grâce à ses utilisateurs. Et vous, combien lui rapportez-vous ?

L’extension est disponible gratuitement sur le navigateur Chrome. Dans peu de temps, elle sera également proposée sur Opera et Firefox.

Chaque internaute a de la valeur

L’extension a été conçue par Angel et Rubén Cuevas, deux professeurs à l’Université Charles III de Madrid. Ils l’ont créé dans le cadre du projet TYPES. Celui-ci reçoit un financement européen en référence à l’initiative Horizon 2020. Il s’agit d’une préoccupation internationale sur la transparence de la publicité en ligne au sein de l’économie numérique.

Ils ont expliqué que chaque individu a sa propre valeur en fonction de son profil. L’outil n’indique donc qu’une estimation approximative de la valeur réelle du revenu.

Néanmoins, il montre la valeur des données dans leur globalité et il prouve également que la notion de gratuité est très subjective.

Si l’expérience vous tente, il suffit de vous rendre ici pour installer l’outil. Une icône viendra se loger dans la barre d’outils de votre navigateur. Il faudra cliquer dessus et accepter toutes les conditions d’utilisation fixées par l’éditeur pour activer les fonctions de l’extension. Elle vous posera aussi des questions sur votre localisation, votre sexe ou encore votre statut marital et toutes ces données seront utilisées pour déterminer ce que vous rapportez à l’entreprise américaine.

Et vous, combien rapportez-vous ?

Dès qu’un internaute est connecté sur Facebook, il génère du profit. Ainsi, à l’époque actuelle, les informations sur un individu sont pratiquement monnayables. En Chine, par exemple, il existe un marché correspondant à ce type de demande. Il y est possible de se procurer des données sur des citoyens américains pour seulement cent dollars.

Cette question de valorisation des informations personnelles est au centre des préoccupations dans l’économie numérique actuelle. Les principaux points de réflexion sur ce sujet sont notamment l’évolution de ces valeurs ainsi que les techniques ou moyens de régulations possibles.

Cependant, cette volonté de régulation, surtout par taxation de l’usage des informations personnelles, se heurte à un grand obstacle. Il s’agit du caractère dématérialisé des flux de données.

Mots-clés facebookweb