Voici combien de temps vous devez dormir, en fonction de votre âge

Le sommeil est pour beaucoup de gens du temps perdu. Dans les faits, cependant, ce n’est pas le cas. Si nous ne dormons pas, ou pas suffisamment, nous pouvons en effet développer des troubles psychologiques importants allant de l’anxiété à la dépression.

Mais le manque de sommeil n’a pas seulement un impact sur notre état d’esprit et il peut également avoir des conséquences négatives pour l’organisme, comme la prise de poids par exemple.

Une femme en train de dormir dans son lit
Image par Claudio_Scott de Pixabay

Reste que connaître précisément la durée idéale d’une bonne nuit de sommeil n’est pas toujours évident. Cette fameuse durée dépend en effet de nombreux critères, à commencer par l’âge.

A lire aussi : Grâce à Airbnb, vous pouvez dormir dans une patate géante

Dormez-vous suffisamment ?

Et justement, plus tôt dans l’année, la Sleep Foundation a publié un tableau récapitulatif très intéressant indiquant le nombre d’heures de sommeil nécessaire pour chaque groupe de la population. Des groupes bien entendu constitués en fonction de leur âge.

Si les données présentes dans ce tableau datent du mois de mars, elles restent finalement assez actuelles et elles nous apprennent ainsi que plus nous vieillissons et moins nous avons besoin d’heures de sommeil.

Concrètement, voici les recommandations de la Sleep Foundation :

  • Nouveau-né – entre 0 et 3 mois : 14 à 17 heures de sommeil ;
  • Bébé – entre 4 et 11 mois : 12 à 15 heures de sommeil ;
  • Tout-petit – entre 1 et deux ans : 11 à 14 heures de sommeil ;
  • Préscolaire – entre 3 et 5 ans : 10 à 13 heures de sommeil ;
  • Âge scolaire – entre 6 et 13 ans : 9 à 11 heures de sommeil ;
  • Ados – entre 14 et 17 ans : 8 et 10 heures de sommeil ;
  • Jeunes adultes – entre 18 et 25 ans : 7 à 9 heures de sommeil ,
  • Adultes – entre 26 et 64 ans : 7 à 9 heures de sommeil ;
  • Aîné – 65 ans et plus : entre 7 et 8 heures de sommeil ;

A lire aussi : Dormir moins de 6 heures par nuit augmenterait le risque de démence

Des signes qui ne trompent pas

La fondation précise également que ces fourchettes sont adaptables. Si vous dormez une heure de plus ou de moins que les heures indiquées, ce n’est pas très grave. Les experts partent de toute manière du principe que le sommeil est aussi une affaire de personnes.

Pour savoir si nous dormons suffisamment, ce n’est pas très compliqué et il suffit finalement de se focaliser sur ce qui se passe durant la journée.

Si vous rencontrez des difficultés à vous concentrer ou si vous êtes d’humeur maussade, alors c’est sans doute que vous ne dormez pas suffisamment. Même chose d’ailleurs si vous campez toute la journée à côté de la machine à café.