Voici le matériau de construction le plus résistant jamais connu !

C’est une découverte qui va changer la donne dans le domaine de l’impression 3D. Des chercheurs américains du laboratoire national Oak Ridge ont conçu un polymère dont les propriétés donnent au sable imprimé une résistance exceptionnelle. Ce procédé a été développé par jet de liant pour renforcer le sable de silice.

Un ingénieur présentant le matériau le plus dur qui soit

Crédit : scitechdaily

 

Le polymère a été employé pour former un pont de 6,5 cm de long capable de supporter 300 fois son propre poids. D’après les conclusions des recherches, le composite de sable polymère obtenu est plus résistant que n’importe quel matériau de construction connu à ce jour. Un article publié dans la revue scientifique Nature Communications a apporté des détails sur la portée de cet exploit.

Des recherches innovantes qui ont abouti à cette percée

Pour obtenir cette résistance extraordinaire, le sable a été imprimé en combinaison avec un liant polyéthylèneimine (PEI) sur mesure. Ce polymère organique a ensuite doublé la résistance des pièces par rapport aux liants existants. Après l’impression, les pièces ont subi l’effet d’une sorte de “superglue” appelée « cyanoacrylate ».  Cette colle a pénétré dans les interstices et multiplié par huit la résistance du sable.

La stupéfaction des scientifiques vient de l’étonnante réaction du liant PEI au contact du cyanoacrylate.

« Notre principale découverte réside dans la structure moléculaire unique de notre liant PEI qui le rend réactif avec le cyanoacrylate pour obtenir une résistance exceptionnelle. »

Tomonori Saito du Oak Ridge National Laboratory (ORNL) du département américain de l’Énergie, l’un des principaux chercheurs du projet

Un intérêt croissant autour du sable de silice

Le sable de silice a montré d’étonnantes capacités au cours des expériences. Il n’a pas changé de dimension lorsqu’il a été chauffé. Son analyse a également permis de noter qu’il offre un avantage unique en outillage lavable.

« Pour garantir la précision des pièces d’outillage, il faut un matériau qui ne change pas de forme pendant le processus, c’est pourquoi le sable de silice est prometteur. »

Dustin Gilmer, étudiant au Bredesen Center de l’université du Tennessee et auteur principal de l’étude

De plus, le sable de silice est disponible en abondance, avec des modalités d’acquisition assez avantageuses.