Voici le Tralkasaurus cuyi, un lointain parent du T-Rex découvert en Argentine

Le Tyrannosaurus rex, plus communément appelé le T-Rex, fut l’un des dinosaures les plus imposants et féroces de l’histoire. Mais la découverte d’une équipe de paléontologue en février 2019 en Argentine, dans la province du Rio Negro, a révélé un parent éloigné de ce dernier.

Vieux de 90 millions d’années, ce dinosaure était également un carnivore, mais pas aussi impressionnant que le T-Rex, car il ne faisait que 4 mètres de long. Les chercheurs de l’Université de La Matanza ont annoncé qu’ils ont décidé de le nommer Tralkasaurus cuyi.

Crédits Pixabay

Dans la langue indigène mapuche, dont l’utilisation est très répandue en Patagonie, Tralkasaurus signifie « reptile du tonnerre ». Quant à « cuyi », cela fait référence au site d’El Cuy où les paléontologues ont découvert les restes de ce lointain parent du T-Rex.

Tralkasaurus Cuyi, un cousin du T-Rex en version réduite

Sur le site d’El Cuy, les paléontologues ont découvert le crâne, les dents, des côtes ainsi qu’une partie de la hanche et de la queue du Tralkasaurus cuyi. À l’instar du T-Rex, ce dernier était un bipède pourvu de bras particulièrement courts.

Le cou du Tralkasaurus cuyi était court et musclé et chacune de ses pattes arrière était dotée de 4 griffes. Quant aux os de ses extrémités, ils étaient creux en plus d’être légers.

Selon Mauricio Cerroni, cette découverte est une grande avancée dans la compréhension des habitudes écologiques des dinosaures, qu’ils soient herbivores ou carnivores.

Un spécimen particulièrement petit pour un Abelisauridae

Pour résumer, les Abelisauridae constituent un groupe de dinosaures carnivores dont font partie le T-Rex et le Tralkasaurus cuyi. Cependant, un enquêteur du Musée argentin des sciences naturelles, le Dr Federico Agnolin, a indiqué que le Tralkasaurus cuyi est vraiment petit pour un membre de ce groupe.

La taille des autres dinosaures de ce groupe variait entre 7 et 11 mètres de long. D’ailleurs, le T-Rex, qui pouvait atteindre les 14 mètres, aurait fait de l’ombre au Tralkasaurus cuyi à cause de sa taille.

En raison de la petite taille des Tralkasaurus cuyi, les chercheurs ont avancé la thèse que ces reptiles devaient se nourrir d’iguanodontidés, des petits dinosaures herbivores, peu habiles à la course. Des restes de ces derniers ont d’ailleurs été trouvés près de ceux du fossile.

Le chercheur Mauricio Cerroni indique que la niche écologique des théropodes abelisauridés était donc plus vaste et plus complexe que ce qu’on imaginait.

Mots-clés paléontologie