Voici l’Ordosipterus planignathus, (encore) une nouvelle espèce de ptérosaure découverte en Chine

Le fossile d’une nouvelle espèce de ptérosaure datant du Crétacé précoce vient d’être découvert dans la région d’Ordos, en Mongolie Intérieure, d’après les informations relayées par la revue China Geology.  Pour rappel, les ptérosaures étaient les premiers vertébrés volants de la planète, vivant à la même époque que les dinosaures, c’est-à-dire entre 210 millions et 65 millions d’années avant nous.

Les paléontologues ont baptisé ce nouveau spécimen Ordosipterus planignathus, les fossiles récupérés dans la formation de Luohangdong ayant été identifiés par le Dr Shu-An Ji, paléontologue à l’Institut de géologie à l’Académie chinoise des sciences géologiques.

Photo de Sebastian Ganso. Crédits Pixabay

Bien que les restes retrouvés soient incomplets, le Dr Ji est sûr qu’il s’agit d’une toute nouvelle espèce, un spécimen qui n’a jamais été répertorié auparavant.

Un petit bout de mâchoire inférieure a suffi à identifier le nouveau ptérosaure

Les paléontologues sont réputés être des experts en investigation, capable d’identifier une espèce animale à partir des seuls éléments fossiles à leur disposition. D’ailleurs, cette fois, une toute petite partie de ses mâchoires leur a suffi pour identifier l’Ordosipterus planignathus. «L’échantillon se compose de la partie antérieure des mâchoires inférieures articulées, avec une dent partielle et plusieurs alvéoles», précise le Dr Ji.

Les seuls segments dentaires préservés mesurent 7,7 cm (un segment de dent gauche) et 4,5 cm (un autre segment de dent droite), accompagnés de la mandibule du reptile dont une grande partie est manquante, ce qui n’a apparemment pas facilité la tâche du Dr Ji.

Néanmoins, il a pu conclure avec les indices qu’il avait entre les mains que les restes appartiendraient à un reptile volant de la famille des Dsungaripteridae, une autre espèce de ptérosaure qui aurait vécu sur Terre il y a entre 120 et 110 millions d’années avant nous.

D’autres spécimens de ptérosaures ont déjà été retrouvés dans cette partie de la Chine

D’après les recherches antérieures, l’Asie et l’Amérique du Sud abritaient de nombreux types ptérosaures, particulièrement les Dsungaripteridae où plusieurs genres et espèces ont été jusqu’à présent découverts.

Pour le cas de la formation du bassin d’Ordos, il s’agit de la deuxième espèce identifiée jusqu’à maintenant, après le Huanhepterus quingyangensis découvert dans la province du Gansu en 1982.

Pour le Dr Ji, la découverte de « ce fossile renforce davantage l’opinion selon laquelle le nord de la Chine et la Mongolie appartiennent à un royaume biogéographique unique et endémique des dinosaures ».  On peut donc s’attendre à ce que beaucoup de nouvelles espèces de dinosaures soient encore découvertes dans la région.

Une reconstitution de l’Ordosipterus planignathus. Crédits Chuang Zhao

Mots-clés paléontologie