Voici sans doute pourquoi les voyageurs du futur ne viennent pas nous rendre visite

Yishan Wong a développé une théorie très intéressante pour expliquer pourquoi les voyageurs dans le temps ne viennent pas nous rendre visite. Une théorie assez réaliste, par ailleurs.

Yishan Wong a commencé sa carrière en 2001 en décrochant le poste de directeur de l’ingénierie pour une boîte du nom de PayPal. Après quatre années passées à ce poste, il a eu envie de changer d’air et il est parti chez Facebook, au même poste, avant de devenir le PDG de Reddit en mars 2012.

Voyages dans le temps

Si les visiteurs du futur ne viennent pas nous rendre visite, c’est peut-être parce que nous ne sommes pas intéressants.

Il est resté à la tête du service pendant deux ans avant de présenter sa démission en 2014. Depuis, il a participé à la création d’une entreprise de location de bureau.

Notre civilisation représente une simple goutte d’eau dans l’océan

En parallèle, Yishan s’est découvert une véritable passion pour l’écriture et il écrit ainsi depuis plusieurs années pour Forbes. Lorsqu’il lui reste un peu de temps libre, il lui arrive de publier des sujets un peu plus poussés sur Quora, un site collaboratif axé sur un système de questions / réponses.

En 2012, notre ami a publié un magnifique papier portant sur les voyages dans le temps, et plus précisément sur une théorie expliquant pourquoi les hommes du futur ne nous ont pas encore rendu visite.

Étrangement, son papier était passé assez inaperçu, mais il a fini par refaire surface grâce à une chronique signée par Xavier de La Porte, chroniqueur chez France Culture et rédacteur en chef chez Rue 89.

Dans son article, Yishan explique ainsi que tout est en réalité une question de perspective. Si l’on devait réduire l’échelle de l’histoire de la Terre à vingt-quatre heures, alors notre présence sur cette planète représenterait environ 0,08 % de ce temps.

C’est peu, mais il ne faut pas non plus perdre de vue le fait que notre espèce n’était pas très intéressante à ses débuts. Elle passait en effet le plus clair de son temps à chasser, manger et se reproduire. Il a ainsi fallu attendre plusieurs milliers d’années avant que n’apparaissent les prémices de notre civilisation… et de notre technologie.

Notre période n’est pas assez intéressante pour être visitée

Toujours en raisonnant à la même échelle, la période la plus intéressante de notre histoire représenterait donc 2 % des 0,08 % de notre présence, soit une goutte d’eau dans l’océan. Ou un grain de sable dans le désert.

Si l’on en croit les derniers modèles mathématiques développés par les astronomes, alors le Soleil devrait tenir encore 5 milliards d’années. Si nous arrivons à ne pas nous entre-tuer et à ne pas détruire notre planète, alors la partie la plus intéressante de notre histoire se trouverait devant nous.

Sauf coup de bol de dernière minute, notre espèce n’est pas près de maîtriser les arcanes du voyage dans le temps et elle ne le sera sans doute pas avant quelques millénaires. Non et ça, c’est en supposant que ce soit techniquement possible, ce qui n’est pas complètement certain.

Du coup, lorsque nous serons capables de voyager dans le temps, nous aurons de nombreuses époques différentes à explorer, des époques qui seront sans doute bien plus intéressantes que la nôtre.

Entre la famine, la guerre, les maladies et les inégalités, l’année 2017 n’est pas franchement l’époque la plus excitante qui soit et cela pourrait finalement expliquer pourquoi aucun voyageur du futur n’est venu nous rendre visite

Mots-clés insolite