Voilà à quoi ressemblera la fin de l’Univers selon une cosmologiste

Les blockbusters hollywoodiens nous ont montré toutes sortes de scénarios catastrophes sur la fin de l’Univers. Aujourd’hui, c’est au tour de la cosmologiste Katie Mack d’aborder ce sujet pointilleux à travers son nouveau livre, intitulé « The End of Everything (Astrophysically Speaking). »

Si le fait de penser à la fin de l’Univers est une source d’angoisse pour certains d’entre nous, Katie Mack, quant à elle, aborde les choses de façon assez positive dans son livre. Pour elle, le fait de savoir que tout aura une fin est même libérateur.

« Il y a quelque chose dans la reconnaissance de l’impermanence de l’existence qui est juste un peu libératrice », a-t-elle déclaré.

Crédits Pixabay

Au micro de Vice, la cosmologiste a parlé de certains passages de son livre et a expliqué ce à quoi pourrait ressembler la fin de l’Univers.

À ne pas louper : Les Galaxy Note 20 sont disponibles en précommande

Katie Mack évoque la « Mort par chaleur »

Si vous craignez la fin de l’Univers plus que toute autre chose, les propos de Katie Mack risquent de ne pas vous plaire. D’après elle, « cela ne se terminera pas bien. » Toutefois, avant de paniquer, dites-vous que la fin de l’Univers n’arrivera pas avant au moins une dizaine de milliards d’années.

Dans son livre, Katie Mack a décortiqué toutes les théories célèbres concernant la fin de l’Univers. Selon elle, il y a des chances pour que l’Univers succombe à ce qu’on appelle la « Mort par chaleur. » Cela implique que l’Univers a atteint son entropie maximale. Il se videra alors de toute son énergie thermodynamique et il lui sera impossible d’assurer la vie ou le mouvement.

La « Grande déchirure » n’est pas à écarter

Parmi les scénarios catastrophes concernant la fin de l’Univers évoqués par Katie Mack, il y a également la « Grande déchirure », également connue sous le nom de « Big Rip. » Ce modèle cosmologique se base sur l’idée d’une expansion violente de l’Univers qui aboutit à la « déchirure » de toutes les structures et des amas de galaxies qui le constituent.

Dans son livre, Katie Mack a expliqué la façon dont on serait amené à vivre ce phénomène sur Terre.

« La nuit, le ciel deviendra de plus en plus sombre et la grande bande de la Voie lactée qui traverse le ciel s’estompera. La galaxie commencera à s’évaporer. Quelques mois à peine avant la fin, la Terre s’éloignera du Soleil et la Lune de la Terre. Pour finir, nous entrerons, seuls, dans les ténèbres. »

Pour nous rassurer, Katie Mack a déclaré qu’un tel scénario ne pourrait se produire que dans 200 milliards d’années.

Mots-clés astronomie