Voilà ce qui se passe dans votre corps quand vous ne faites pas de sexe pendant longtemps

De nombreux bienfaits sont rattachés au sexe. D’après certaines études, les câlins sous la couette auraient la capacité de guérir une migraine, de réduire les risques de cancer et même d’améliorer la mémoire. Vous l’aurez compris, le sexe présente plusieurs avantages.

Mais que se passe-t-il dans notre corps lorsqu’on le prive de relations sexuelles pendant une longue période ? Des sexothérapeutes et des psychologues se sont entretenus avec le site Insider pour tenter de répondre à cette question.

Un couple en train de se faire un câlin

Photo de Becca Tapert – Unsplash

D’après ces experts, le fait de ne pas faire de sexe pendant longtemps peut avoir des effets négatifs sur la santé mentale de certaines personnes.

Le sexe : un antidépresseur et un réducteur de stress

Selon cette équipe de scientifiques, les personnes qui n’ont pas eu de relations sexuelles pendant des mois sont plus susceptibles de montrer des signes de dépression ou d’anxiété. Certaines d’entre elles souffrent même d’insomnie.

La Dre Rachel Needle, psychologue et codirectrice du Modern Sex Therapy Institutes, a souligné le fait que le sexe était bénéfique pour la santé mentale et physique. Il permet de mieux dormir, de réduire la douleur, de diminuer le stress, l’anxiété et la dépression. Tous ces symptômes peuvent apparaître chez les personnes en manque de sexe à n’importe quel moment et peuvent durer des semaines, voire même des mois.

À lire aussi : A New York, le sexe c’est avec un masque

Les scientifiques préconisent la masturbation

Les personnes qui n’ont pas de partenaires sexuelles n’ont pas à se priver des bienfaits du sexe. La Dre Rachel Needle les incite à se tourner vers les plaisirs solitaires.

« Les orgasmes produisent des endorphines qui aident à réduire le stress, du moins temporairement, et conduisent à des sentiments positifs qui nous rendent plus heureux. Alors, même si vous n’avez pas de partenaire sexuel, si vous voulez continuer à jouir de ces bienfaits, continuez à chercher des moyens d’avoir des orgasmes. »

Le manque de sexe peut avoir des conséquences sur la santé de quelqu’un. D’après le Dr Dulcinea Pitagora, psychothérapeute et sexothérapeute basé à New York, certaines personnes peuvent même souffrir de « skin hunger » ou « faim de peau. » Le toucher développe l’ocytocine, une hormone qui réduit l’anxiété, améliore la digestion et le sommeil.

Le manque de toucher, selon le Dr Pitagora, peut engendrer une réaction indésirable du système immunitaire qui peut se traduire par des symptômes « mentaux, émotionnels et physiques ; ainsi que des sentiments d’isolation, d’insécurité et un manque d’estime de soi. »

À lire aussi : Le sexe en ligne n’est pas bon marché

Mots-clés nsfysexualité