Voilà ce qui se passe lorsque vous êtes privés de sommeil

On sait d’une manière générale que le sommeil est très important pour notre santé. D’ailleurs, nous vous rapportions récemment ce qu’il ne faut pas faire pour conserver un bon sommeil. Avant cela, nous vous avons informé de la fonction très intéressante de watchOS 8 pour le sommeil.

Mais savons-nous vraiment à quel point la privation de sommeil peut être dangereuse pour notre santé mentale et physique ? Des scientifiques ont réalisé plusieurs études dans le but de démontrer les effets du manque de sommeil sur notre corps.

Une femme en train de dormir
Crédits Pixabay

D’une part, certains chercheurs ont expliqué les conséquences après une seule nuit de manque de sommeil et après un certain temps. D’autre part, d’autres chercheurs ont listé les différents troubles observés lors d’une privation partielle et totale de sommeil.

Comment réagit notre corps après une seule nuit et plusieurs nuits de manque de sommeil ?

D’après les études des scientifiques, un manque de sommeil à court terme provoque une augmentation de l’appétit et une diminution du sentiment de satiété. Ainsi, nous aurons tendance à manger en de portions plus grosses avec une préférence marquée pour les aliments riches calorifiques et riches en glucides.

En ne dormant que six heures ou moins, nous multiplierons également par trois le risque d’un accident de la route, car le manque de sommeil nuit à notre coordination œil-volant et nous rend plus maladroit, que cela soit au volant ou non. Ce n’est guère mieux du côté de notre apparence puisque le manque de sommeil rendrait moins attirant et nous rendrait également plus irritable et plus émotif. Les chercheurs affirment d’ailleurs qu’avec le temps, le manque de sommeil participe au vieillissement prématuré de la peau.

Perte de concentration, de mémorisation et ralentissement de la réflexion

Mais ce n’est pas tout, le manque de sommeil impacterait également notre système immunitaire. En dormant moins de sept heures par nuit, nous multiplions par trois le rythme d’attraper un rhume. Des chercheurs ont également remarqué une perte de la masse cérébrale chez 15 sujets masculins après une seule nuit de sommeil inadéquat. Sans compter que le manque de sommeil entraîne des difficultés de concentration et de mémorisation.

Par ailleurs, d’autres études ont révélé que la privation de sommeil entraîne des troubles auditifs et une instabilité psychomotrice. En d’autres termes, la personne ne peut tenir en place. Une personne en manque de sommeil peut aussi avoir des troubles de la sphère visuelle en ressentant une sensation de brûlure, en voyant trouble, en voyant des objets changer de formes ou même en hallucinant. Les hallucinations se caractérisent par le fait de voir des fils ou des cheveux, des fourmis ou même des vers sur la peau.

La personne en manque de sommeil réfléchit également plus lentement et a du mal à achever ses phrases et a tendance à oublier facilement des faits récents.