Voilà ce qui se passerait si vous vous preniez un drone sur le coin de la tête

Que se passerait-il si vous vous preniez un drone sur le coin de la tête ? Des scientifiques danois travaillant pour l’Université de Aalborg ont mené une étrange expérience pour tenter de répondre à cette épineuse question et ils ont profité de l’occasion pour tourner une petite vidéo… qui risque de vous donner froid dans le dos.

Le marché des drones de loisirs se porte bien. Parrot et DJI vendent des millions d’appareils chaque année et la tendance n’est sans doute pas prête de s’inverser. Il faut dire aussi que l’homme a toujours rêvé de voler.

Dangers drones

Les drones ne sont clairement pas des jouets.

Toutefois, de plus en plus de gens s’interrogent sur la dangerosité de ces appareils et c’est le cas de ces fameux chercheurs danois.

Un drone, un quartier de porc et un rail métallique en prime

Plutôt que de s’appuyer sur des études et sur des statistiques, ils ont donc eu l’idée d’organiser une expérience assez insolite.

Ils ont donc fixé l’hélice d’un drone sur une pièce métallique placée sur un rail, une hélice reliée à un moteur similaire à celui que l’on trouve sur la plupart des quadricoptères du marché. Ensuite, ils se sont rendus chez leur boucher préféré pour acheter un morceau de viande de porc.

Pourquoi du porc ? Tout simplement parce que l’épiderme et la chair de l’animal présentent de nombreuses similarités avec celle de l’être humain. Bien plus que le boeuf ou la volaille.

Après avoir placé le morceau de viande à une extrémité du rail, ils ont activé le moteur de l’hélice et ils l’ont lancé à pleine vitesse (soit 50 km/h) vers notre ami le cochon. Toute la scène a été filmée au ralenti.

L’hélice a commencé par frapper la viande. L’impact a été suffisamment violent pour la déformer. L’épiderme n’a d’ailleurs pas résisté car la pièce s’est ensuite plantée dans la chair du cochon, telle la lame d’un couteau.

Les chercheurs responsables de l’expérience ont cependant demandé aux internautes de ne pas tirer des conclusions trop hâtives. Il ne s’agit que d’une première expérimentation et d’autres essais plus poussés suivront dans les semaines et dans les mois à venir.

Maintenant, il faut avouer que cette séquence est très impressionnante et elle prouve une fois de plus que les drones ne sont pas des jouets, loin de là.

Mots-clés insolitevidéo