Voilà comment le Pixel 5 fait pour proposer la charge sans fil avec un boîtier en aluminium

Nombreux sont ceux qui se demandent comment le Pixel 5 arrive à proposer la charge sans fil malgré son dos en aluminium. Nous avons enfin aujourd’hui la réponse à cette question.

Le Pixel 5 continue de faire parler de lui. Après tout, comme il s’agit du flagship de Google, c’est-à-dire de l’éditeur d’Android, il attire forcément l’attention d’un grand nombre de personnes. Comme le Pixel 4a 5G, il est propulsé par le Snapdragon 765G. Mais ce qui nous intéresse aujourd’hui, c’est sa fonction de charge sans fil. Bien que le Pixel 5 soit doté d’un dos en aluminium, il offre une telle fonctionnalité. On sait que l’onde magnétique nécessaire à la charge par induction ne peut pas traverser le métal. Voilà pourquoi les appareils qui proposent cette fonctionnalité ont un versant dorsal en verre, en céramique ou en plastique.

Crédits Google

Mais comment le Pixel 5 arrive-t-il à proposer la charge sans fil avec un boîtier en aluminium ?

Une couche de biorésine

Officiellement, l’arrière du Pixel 5 est en aluminium, sauf que cette partie comporte une fine couche de biorésine. La biorésine est en réalité un plastique ultra fin. Comme l’affirment nos confrères de Gizchina, vous la sentirez lorsque vous tiendrez l’appareil. La couche d’aluminium située en dessous renforce quant à elle la structure.

Ce design a permis à la firme de Mountain View de poser la bobine de charge sans fil entre les deux matériaux. D’après Google, malgré la finesse du dos du Pixel 5, l’utilisateur ne pourra pas sentir la présence de cet élément pour la simple raison que la biorésine est très résistante.

À lire aussi : Les Pixel 5 et Pixel 4a 5G font l’impasse sur le Neural Core, mais ils ne sont pas idiots pour autant

Pourquoi un tel design ?

Certains d’entre vous se demandent certainement pourquoi Google n’a pas simplement utilisé du verre pour couvrir l’arrière du Pixel 5. À ce sujet, le constructeur affirme avoir opté pour la combinaison de l’aluminium et de la biorésine pour permettre de réduire l’épaisseur du téléphone. Cette conception aurait d’ailleurs permis de donner plus de place à la batterie de 4080 mAh qui alimente le Pixel 5.

Quoi qu’il en soit, les utilisateurs apprécieront sans nul doute le dos en « aluminium ». Par rapport au verre, ce métal non ferreux résiste mieux aux chocs et est plus léger.

À lire aussi : Le Pixel 5 est officiel

Mots-clés googlepixel 5