Voilà comment les chiens sont devenus nos meilleurs amis

Les chiens figurent parmi les animaux de compagnie les plus proches de l’homme. Apparentés à leurs cousins sauvages, les loups, les chiens ont subi plusieurs transformations avant de devenir ce qu’ils sont aujourd’hui. Selon une étude publiée dans la revue BMC Biology, ce seraient les traits comportementaux qui auraient changé les premiers chez les loups lorsqu’ils ont été domestiqués par les humains.

Parmi les premiers changements au niveau du comportement, on compte la réduction de la peur de l’homme et la docilité. Ce n’est qu’après que l’apparence physique a commencé à changer, par exemple avec la diminution de la taille de la mâchoire ou encore le changement de la forme des oreilles, devenues tombantes.

Deux amis pour la vie
Image par Sven Lachmann de Pixabay

Dans la nouvelle étude, les scientifiques expliquent comment toutes ces transformations ce sont produites.

A lire aussi : Il a suffit qu’Elon Musk donne à son chien le nom d’une crypto pour qu’elle monte en flèche

Des différences dans les génomes

L’étude a été menée par des scientifiques de l’Université du Michigan incluant le docteur Jeffrey Kidd. Durant leurs travaux, Kidd et ses collègues ont effectué des analyses du génome entier sur 43 chiens de village et 10 loups. Ils ont trouvé que 178 gènes pourraient être impliqués dans la domestication des chiens.

Les résultats de leurs recherches ont révélé qu’il existait dans les génomes des chiens de village et des loups des différences appelées polymorphismes nucléotidiques simples ou single nucleotide polymorphisms (SNPs), entre les nucléotides simples. Il semblerait que ces différences aient affecté les traits phénotypiques qui ne sont pas les mêmes chez les loups et les chiens.

Selon les scientifiques, la sélection initiale au cours des premières domestications était basée sur le comportement. Cette stratégie a ensuite produit les phénotypes des chiens modernes.  Les chercheurs ont découvert que les traits comportementaux qui ont été sélectionnés en premier ont éventuellement conduit à la sélection des traits physiques des chiens modernes. Ils ont ainsi conclu que la « docilité » était la première caractéristique cible lors de la sélection primaire au cours de la domestication. 

A lire aussi : Voilà pourquoi votre chien est votre meilleur ami

Pourquoi avoir choisi des chiens de village ?

Les auteurs de l’étude ont expliqué qu’ils ont choisi des chiens de village dans leur étude pour éliminer les facteurs génétiques utilisés par les éleveurs de chiens pour obtenir certaines caractéristiques pour différentes races. Par exemple, certaines couleurs du pelage ou des marques spécifiques sont très recherchées, et les éleveurs utilisent des techniques pour les obtenir. 

D’après les chercheurs, chez les chiens de village, il y avait plus de probabilité pour que les changements génétiques observés proviennent de la domestication, plutôt que de l’élevage.

Ainsi, lorsque les chiens sont devenus les meilleurs amis de l’homme, ils ressemblaient encore beaucoup aux loups. Les changements physiques ne sont apparus que bien plus tard.