Voilà comment les Tesla vont devenir plus intelligentes

Tesla est actuellement en concurrence avec d’autres constructeurs automobiles afin de mettre sur le marché un système complet de conduite autonome. Aux dernières nouvelles, le PDG de l’entreprise a annoncé que Tesla Vision connaîtra bientôt des améliorations notables. Rappelons que Tesla Vision est un système de vision par ordinateur de la société. L’innovation repose uniquement sur les images optiques des caméras et non sur des relevés du capteur radar.

Tesla Vision intégrera ainsi la mise à jour logicielle Full Self-Driving (FSD) Beta v9 qui vient d’être publiée par la société. Cette amélioration permet à la voiture de détecter toute forme de stimuli visuels, « comme les clignotants des autres véhicules, les feux de détresse, les feux de police et d’ambulance, et même les gestes de la main ». Elon Musk l’a qualifiée d’ « époustouflante ».

Le capot d'une Tesla
Crédits Afif Kusuma – Unsplash

La version bêta v9 de la FSD est actuellement testée par environ 2 000 propriétaires de Tesla, dans le cadre du programme d’accès anticipé de l’entreprise. La société prévoit de déployer la mise à jour sur une plus grande échelle dans environ un mois.

A lire aussi : Elon Musk vous conseille de ne pas trop faire confiance au “pilote automatique” de votre Tesla

Tesla mise sur l’apprentissage automatique

Musk a noté que la mise à jour permettra au système de s’améliorer plus rapidement grâce à l’apprentissage automatique (machine learning). À ce propos, des propriétaires de voitures de la marque faisant partie du programme d’accès anticipé ont déjà témoigné de certaines améliorations spécifiques, comme la détection des feux arrière.

Le milliardaire américain a effectivement promis que les teslas seront plus attentifs aux feux des véhicules qui les entourent. Cette amélioration prend notamment sens lorsque la voiture se retrouve dans une situation où elle doit réagir face à un véhicule d’urgence. Si les tests sont réussis, les fonctionnalités de réaction associées à ces nouvelles entrées seront ensuite ajoutées au système.

A lire aussi : Tesla accusé d’avoir provoquée la mort d’un adolescent

Bientôt un système d’écoute des sirènes et des alarmes ?

Afin de construire une voiture intelligente et autonome digne de ce nom, Tesla doit miser sur le biomimétisme. Les ingénieurs doivent simuler le traitement du système routier par le cerveau humain. Ils travaillent essentiellement sur trois aspects : le visuel, l’auditif et le cérébral.

Le conducteur humain se sert principalement de la vue et de l’ouïe pour appréhender son environnement. C’est pourquoi Tesla mise sur les caméras et les réseaux neuronaux. L’entreprise prévoit d’ailleurs de lancer un système d’écoute des sirènes et des alarmes après le déploiement de la FSD.

“L’ensemble du système routier est conçu pour fonctionner avec des imageurs optiques (yeux) et des réseaux neuronaux (cerveau). C’est pourquoi les caméras et les réseaux neuronaux en silicium sont la solution.”

Musk à Electrek

Mots-clés tesla