Voilà la config nécessaire pour profiter de la réalité mixte

Le monde de la tech est obnubilé depuis plus de deux ans par la réalité virtuelle, au point de parfois laisser un peu trop de côté certaines technologies similaires et pourtant bigrement intéressantes. C’est par exemple le cas de la réalité mixte (concept à mi-chemin entre réalité virtuelle et augmentée), développée discrètement depuis plusieurs années, notamment dans les différents studios de Microsoft et de certains de ses partenaires.

Régulièrement éclipsée par la réalité virtuelle, les Oculus Rift et autres HTC Vive, cette technologie chère à la firme de Redmond a eu le droit à un joli coup de projecteur cette semaine lors de la Build 2017.

réalité mixte

Microsoft et ses partenaires ont profité de la build 2017 pour revenir sur la réalité mixte, les casques, et les configs nécessaires pour propulser le tout.

Outre des annonces spécifiques à ce domaine précis, Microsoft a eu l’occasion d’inviter plusieurs de ses partenaires – dont Acer – à l’événement pour qu’ils puissent y dévoiler leurs projets en la matière. Et une chose est claire, les casques de réalité mixte sont d’ores et déjà nettement plus abordables que leurs homologues de réalité virtuelle… De quoi susciter un intérêt tout naturel auprès du public.

Des casques plus abordables que leurs homologues VR

Alors que les nouveaux casques Windows 10 devraient être disponibles dans le courant de l’été (au travers d’une “Developers Edition”), les prix de certains headsets présentés par les partenaires de Microsoft (Acer, Asus, HP ou encore Dell), sonnent déjà comme nettement plus intéressants d’un point de vue pécuniaire, que leurs concurrents VR.

Avec des tarifs souvent positionnés sous la barre des 399 dollars, ces derniers pourraient en effet rallier à la cause de la réalité mixte un nombre conséquent de technophiles refroidis par les prix prohibitifs des casques VR sur PC.

Une configuration minimale encore floue, mais qui s’approche de celle nécessaire pour la réalité virtuelle…

Reste que sans une configuration matérielle valable, tous ces headsets seront inopérants. Alors qu’elle bécane faut-il avoir pour profiter de la réalité mixte ?

Eh bien peu ou prou la même que celle recommandée pour la réalité virtuelle. Si Microsoft avait annoncé en fin d’année dernière une config minimale très raisonnable (Intel Core i5 dual-core avec hyperthreading ; Intel HD Graphics 620 ; 8 Go de RAM), les configurations utilisées par les développeurs pour user de la réalité mixte avec un certain confort laissent à penser que les déclarations de Microsoft ne sont plus vraiment d’actualité. D’autant que les nouveaux CPUs d’AMD sont arrivés entre temps…

Si l’on veut être proche de la vérité, il faudra donc se caler sur le hardware minimum demandé aux développeurs, et se prémunir d’un Core i7 doté de 6 coeurs minimum ou d’un AMD Ryzen 7 1700 (8 cores, 16 threads) côté CPU ; d’une GTX 1060 ou d’une RX 480 pour ce qui est du GPU ; et d’au moins 16 Go de mémoire vive.

En somme une config nécessaire pour animer un Oculus Rift ou un HTC Vive dans de bonnes conditions. Comme disait l’autre, y’a pas de secret…