Voilà pourquoi Gaza est flouté dans Google Maps

Google Maps est le service de cartographie de prédilection de millions d’utilisateurs à travers le monde. Grâce à lui, il est possible de voyager aux quatre coins du globe sans bouger de chez soi. Google Maps utilise des images satellites pour étoffer sa base de données. Dans la plupart des cas, les clichés du service de cartographie sont d’une grande clarté. Cependant, cela ne s’applique pas forcément à toutes les régions du monde.

Actuellement, le service de Google fait beaucoup parler de lui à cause d’un groupe de chercheurs. Ces derniers ont pointé du doigt le fait que la ville de Gaza est floutée dans Google Maps. Cela semble d’autant plus étonnant sachant qu’il s’agit de l’un des endroits les plus peuplés au monde.

Crédits Pixabay

La mauvaise résolution des images de Gaza sur la solution met en péril le travail de ces chercheurs, et pour cause. Ces derniers utilisent des données cartographiques accessibles au public pour localiser les attaques qui se déroulent sur place et pour faire un état des lieux.

Les chercheurs voient flou

Les images de Gaza sont tellement floues qu’il est quasiment impossible de distinguer les buildings qui se trouvent sur place. Comme le fait remarquer le site Hindustan Times, même les images satellites de Pyongyang, la capitale de la Corée du Nord, sont de bien meilleures qualités.

Samir, un chercheur qui utilise ces informations publiques pour ses travaux, s’est plaint de cette situation au micro de la BBC.

« Le fait que nous ne recevions pas d’images satellites haute résolution d’Israël et des territoires palestiniens nous fait reculer », déplore-t-il.

Le plus étonnant dans tout cela, c’est que Google continue d’utiliser des images à faible résolution de Gaza alors qu’il existe des clichés de bien meilleures qualités fournis par des compagnies telles que Maxar et Planet Labs.

Google s’exprime

Google s’est exprimé face à toute cette polémique. Le géant de la tech a expliqué qu’il allait « rafraîchir régulièrement les lieux à forte densité de population. » Cependant, cela ne semble pas encore s’appliquer à Gaza.

La firme de Mountain View a ajouté qu’elle considérait « les possibilités de rafraîchir ses images satellites à mesure que des clichés de plus haute résolution seront disponibles. » Elle a conclu en déclarant que pour l’instant, elle n’avait « aucun projet à partager pour le moment. »

Les chercheurs qui ont besoin des données cartographiques de la ville de Gaza devront donc prendre leur mal en patience.

Mots-clés googlegoogle maps