Voilà pourquoi il vaut mieux désactiver la localisation sur Telegram

Le règne de WhatsApp est-il sur le point de s’achever ? Au vu de la situation actuelle, cette question semble légitime. En effet, depuis quelque temps, de nombreux utilisateurs migrent vers Telegram. Ces derniers s’inquiètent notamment de la nouvelle politique de gestion des données personnelles que WhatsApp appliquera le 8 février 2021.

Le service de messagerie instantanée demande en effet à ses utilisateurs situés en dehors de l’Europe de partager plus de données privées aux partenaires de Facebook. En ce moment, de plus en plus de monde se tourne vers les alternatives de WhatsApp. Ce n’est pas pour déplaire à Telegram qui en profite clairement.

Crédits Pixabay

Face à l’intérêt grandissant pour le concurrent de WhatsApp, la spécialiste des réseaux sociaux Emma Sadlier a tiré la sonnette d’alarme. Selon elle, Telegram ne serait pas un endroit sûr pour les enfants.

Des contenus pornographiques accessibles facilement

Emma Sadlier a déclaré dans les colonnes du Times Live que les parents dont les enfants utilisent Telegram doivent s’assurer que leur localisation est désactivée. Cela peut paraître étrange, mais il s’avère qu’elle a raison. Emma Sadlier a en effet découvert que l’activation de cette fonctionnalité pouvait exposer les plus jeunes à des contenus pornographiques.

« J’ai fait une enquête à ce sujet et en seulement une minute j’ai reçu du porno. Si vous allez sur Telegram et que vous cliquez sur l’option qui permet de voir les personnes qui se trouvent à proximité de chez vous, vous verrez des groupes et si vous entrez dans l’un d’entre eux, vous trouverez du porno. C’est pareil pour la plupart des groupes. Cette fonction est désactivée si vous éteignez votre localisation », a-t-elle écrit sur Twitter.

Utilisez le contrôle parental

Emma Sadlier a donné des conseils aux parents qui veulent protéger leurs enfants de ce genre de contenus. D’après elle, le fait de désactiver la localisation ne suffit pas.

« Le problème avec les enfants, c’est qu’ils peuvent la réactiver quand vous ne les surveillez pas » a-t-elle déclaré.

La solution la plus efficace est la mise en place du contrôle parental.

« Vous devez vous assurer qu’il existe une option de contrôle parental qui les empêche d’activer la localisation. »

Si cela ne fonctionne toujours pas, Emma Sadlier a proposé une solution plus radicale : « Vous pouvez aussi leur interdire d’aller sur Telegram. »

Espérons seulement que cela marche avec les fortes têtes.

Mots-clés telegram